Le Président annonce des mesures pour soutenir l'immobilier

Drapeau français

Invité du Congrès de l'USH, François Hollande dévoile plusieurs mesures visant à soutenir le secteur immobilier et l'accès au logement.

Relancer la construction de logements sociaux

Le Président de la République a profité de sa présence au Congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH), qui rassemble 750 bailleurs sociaux, pour dévoiler plusieurs mesures concernant le logement social.

ImportantLa plus importante porte sur la construction de nouveaux logements sociaux. La présentation par le premier ministre Manuel Valls d'un bilan de la loi SRU en octobre devrait permettre de connaître la liste officielle des communes « carencées ».

Pour inciter les communes réticentes, une « politique de préemption » des terrains sera engagée par l’État, qui s'occupera lui-même de la délivrance des permis de construire et de leurs réalisations, a tenu à préciser François Hollande.

Pour faire baisser le coût du financement de ces logements par les bailleurs sociaux, l’État réduira le taux de commissionnement des banques qui gèrent la collecte des capitaux placés sur le livret A, utilisés pour financer les logements sociaux.

Autre mesure annoncée par le Président, la dotation dans le budget 2016 de 250 millions d'euros, pour la construction de logements sociaux, au Fonds national d'aides à la pierre (Fnap) qui devrait bientôt voir le jour.

Quel taux pour votre projet ?

Aider les futurs propriétaires

Pour aider les primo-accédants, le Président a également annoncé une nouvelle réforme du Prêt à taux zéro (PTZ), qui sera « élargi et simplifié ». Principal soutien de l’État à l'acquisition de la première résidence principale, le PTZ devrait être étendu à l'immobilier ancien, avec travaux, selon les précisions recueillies au ministère du Logement. Il était jusqu'à maintenant réservé aux logements neufs.

L'autre mesure annoncée, et réclamée par le secteur de la construction, concerne le maintien de l'APL Accession, qui devait être fortement réduite en 2016. À noter que ce dispositif de soutien aux ménages modestes est souvent indispensable pour se lancer dans un crédit immobilier, car il permet une réduction de plus de 20 % des mensualités de remboursement d'un crédit.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.