Un été fatal en matière de capacité d'emprunt immobilier

Place Bellecour à Lyon

Entamée en mai, la hausse des taux du crédit immobilier s'est poursuivie pendant l'été, réduisant la capacité d'emprunt des Français. Mais les conditions restent encore très favorables à l'investissement dans la pierre.

Pouvoir d'achat immobilier : en recul de 2 %

Après trois mois de hausse des taux du crédit immobilier, la rentrée se fait sous le signe de la morosité en matière de pouvoir d'achat. La dernière note de conjoncture d'un courtier de la place, met en exergue cette lente, mais inexorable remontée des taux pratiqués par les banques.

En intégrant dans ses calculs les soubresauts des mois de juin, juillet et août, ce courtier apporte de mauvaises nouvelles aux candidats à l’acquisition, car cette évolution vers le haut des taux d'intérêt en usage dans le secteur a fait baisser de 2 % le pouvoir d'achat immobilier des Français.

Et ce ne sont pas les notaires qui vont remonter le moral des ménages. Ces professionnels ont en effet constaté une progression des prix de la pierre au cours de la période estivale.

Quel taux pour votre projet ?

Une capacité d'emprunt toujours favorable

Heureusement, la remontée des taux d'intérêt pendant l'été est loin d'annuler des années de baisse continue de ces mêmes taux. Et la croissance remarquable du pouvoir d'achat immobilier des Français au cours de ces dernières années n'a pas été effacée pendant leurs vacances. Selon toujours ce courtier, le pouvoir d'achat, entre septembre 2013 et aujourd'hui, a progressé de 21,59 % à Lille, 14,90 % à Paris, 14,49 % à Marseille et 8,21 % à Lyon.

Cette évolution de la capacité d'emprunt reste donc particulièrement favorable aux nouveaux acheteurs, d'autant que, depuis la mi-août, on constate un léger fléchissement de la hausse des taux d'intérêt qui semble perdurer en ce mois de rentrée. Une tendance à suivre de près au cours des semaines qui viennent.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.