Menu Crédit immobilier

Le taux d’endettement moyen a baissé en 2013

Le taux d’endettement a baissé en 2013

Le taux d’endettement a connu une relative baisse, une situation qui n’est pas fortuite. D’après une étude de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le taux d’effort, qui représente l'ensemble des charges financières supportées par un foyer, ramené au montant total des ressources, et qui permet de déterminer sa capacité de remboursement, est passé de 30,8 % en 2011 à 30 % en 2012.

Malgré ce recul du taux d’endettement moyen, ce niveau reste encore très élevé par rapport aux statistiques de la première décennie.

La baisse du taux d’endettement est confirmée par la Banque de France

L'organe de contrôle de Banque de France a officiellement corroboré la thèse de la diminution du taux d’endettement des Français.

Cet organe a d’ailleurs expliqué la raison de cette baisse. Selon lui, le recul tient à la baisse de l’endettement des investisseurs, qui a nettement chuté en l'espace d'un an – avec un taux d’endettement de 29 % fin 2013, contre 30 % fin 2012 –, mais aussi au recul de l’endettement des primo-accédants, moins important, mais palpable.

Des banques de plus en plus réticentes

Toujours selon cette enquête de l’ACPR, la politique entreprise par les institutions financières est l’une des principales causes du recul de l’endettement.

  • En effet, les banques n’ont validé qu’un nombre limité de dossiers de prêt dont l'endettement excède 35 %. Pour rappel, cette politique a été initiée un an auparavant.

La part des profils les plus endettés connait ainsi un net recul pour la deuxième année consécutive, avec un taux estimé à 23,1 %, soit le plus bas niveau enregistré depuis 2004.

Les revenus modestes lésés au détriment d’une clientèle aisée

Autre enseignement qu’on peut tirer de cette étude, les établissements bancaires privilégient les clients qui ont un revenu élevé, puisque les crédits accordés avec un taux d'effort supérieur à 35 % concernent principalement des profils plutôt aisés (des chefs d’entreprises, des personnes qui exercent une profession libérale, etc.).

En bref, les banques autorisent un endettement important pour les profils les plus intéressants qui souhaitent investir dans l’immobilier.

Certes, en privilégiant les clients qui ont des revenus élevés, le taux d’endettement moyen diminue et le risque de non-remboursement baisse corollairement. Mais un autre constat doit aussi être relevé : en dessous du seuil de 35 % de taux d'effort – dans le cas des revenus modestes –, le risque de défaut de l'emprunteur est élevé, ce qui peut expliquer le « durcissement » des conditions d’attribution des prêts.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.