Ralentissement de la croissance du marché américain du crédit à la consommation en juin

Crédit à la consommation en croissance marche americain

La production de prêts à la consommation aux États-Unis a diminué en juin, et affiche son taux de progression le plus bas sur le trimestre. Ce repli est attribué au moindre recours aux cartes de crédit par les emprunteurs. Les économistes suivent de près l’évolution de cet indicateur clé de la santé de l’économie nationale.

Diminution des prêts personnels liée au repli des dettes sur cartes de crédit

Le taux de progression des emprunts souscrits en juin est le plus faible du trimestre

Selon les dernières données publiées par la Réserve fédérale publiées mercredi. La production totale de crédit conso a ainsi augmenté de 14,6 milliards de dollars, ce qui représente un taux de croissance annuel de 4,3 %, en baisse par rapport aux 5,3 % observé au mois précédent. Les économistes s’attendaient pourtant à une hausse de 16 milliards de dollars en juin, selon Econoday, entreprise californienne spécialisée dans l’information des investisseurs et es professionnels de la finance.

La décélération est liée à celle du crédit renouvelable, principalement les cartes de crédit, dont la production a reculé de 0,1 % en juin, après avoir augmenté de 8,4 % en mai et de 7,6 % en avril. C’est la première baisse du crédit renouvelable depuis mars. Les données relatives aux crédits non renouvelables, principalement les prêts automobiles et les prêts étudiants, mais excluant les prêts hypothécaires, montrant pour leur part une amélioration de 5,8 % en juin. Le crédit non renouvelable a tendance à être moins volatil que la dette de carte de crédit.

Sur l’ensemble du deuxième trimestre, le marché du crédit à la consommation affiche un taux de progression annuel de 4,9 %, en hausse par rapport au taux de 4,2 % enregistré au cours des trois mois précédents.

Suivi au plus près des dépenses de consommation des ménages

Important Une faiblesse persistante des dettes sur carte de crédit pourrait signifier que les consommateurs mettent le frein sur les achats importants.

Il s’agirait d’un fait essentiel pour la Réserve fédérale, où les autorités surveillent de près la santé de l’économie, dans un contexte de ralentissement du rythme de la croissance.

Des dépenses de consommation saines sont en effet le pilier des perspectives relativement optimistes pour la croissance cette année

A déclaré aux journalistes Charles Evans, président de la Fed de Chicago. Malgré le montant moindre des crédits souscrits par les consommateurs, Jerome Powell, numéro un de la banque centrale américaine, évoque

Une bonne santé globale des ménages.

Charles Evans

Sur les marchés financiers, les cours ont rebondi après une ouverture nettement inférieure. L’indice DJIA (Dow Jones Industrial Average), à + 1,05 %, n’était en baisse que de 18 points en séance après-midi, après avoir perdu plus de 600 points précédemment.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.