Des prêts personnels pour les Indiens exclus des circuits de financement traditionnels

Indiens exclus des prets personnels

En Inde, les personnes aux revenus modestes ou au faible score de crédit disposent de très peu d’options pour obtenir des prêts bancaires. Les ménages ayant déjà été en défaut de paiement sont également exclus des circuits de financement traditionnels. Des fintechs proposent actuellement des crédits à ces populations.

Des critères d’octroi de prêts restrictifs

Important En cas de besoin urgent de liquidités, bon nombre de ménages indiens ne disposent pas d’économies suffisantes.

C’est notamment le cas des salariés à faible revenu et des travailleurs indépendants, et qui souvent, ont une faible cote de crédit. La plupart d’entre eux se tournent par conséquent vers leurs proches pour emprunter de l’argent. Certains doivent même s’adresser à des prêteurs de quartier qui appliquent des taux d’intérêt exorbitants.

En effet, ces publics ont peu de chances de décrocher les fonds dont ils ont besoin dans les circuits bancaires et financiers classiques.

Important La raison est que de tels établissements n’acceptent de financer que les clients ayant un score de crédit CIBIL ou EXPERIAN supérieur à un certain seuil.

Les demandes d’emprunts des candidats qui ne satisfont pas à ce minimum sont donc automatiquement rejetées.

Par ailleurs, selon Monish Anand, fondateur et PDG de Shubh Loans, fournisseur de prêts personnels,

La plupart des banques exigent un salaire net mensuel de 25 000 roupies.

Monish Anand

Important Quant aux NBFC, ces entreprises qui fournissent des services bancaires sans détenir de licence, elles ne prêtent qu’aux personnes touchant au moins 20 000 roupies par mois.

Des offres de prêts personnels plus souples grâce aux Fintechs

Important Dans ce contexte, des fintechs se multiplient à l’heure actuelle, proposant des alternatives à toutes ces personnes qui ont du mal à décrocher des prêts ou qui se heurtent à un refus des banques.

M. Anand indique que,

Contrairement aux banques et aux NBFC, la notation de crédit est un facteur important, mais pas un frein majeur.

Monish Anand

Pour les banques, la capacité et l’intention de rembourser une dette sont mesurées sur la base d’un nombre limité d’informations concernant l’emprunteur. Leurs règles d’octroi sont donc rigides. En revanche, les Fintechs utilisent une approche originale en tenant compte d’autres facteurs ignorés des banques lors de leur évaluation d’un dossier. Cette souplesse leur permet d’afficher des pourcentages de réponses positives plus élevés.

Les bénéficiaires de ces prêts doivent respecter leurs engagements de remboursement.

Un historique sans incident de paiement est d’une grande importance à long terme, en aidant à améliorer leur cote de crédit. Avec des revenus en hausse, l’obtention de prêts bancaires à des conditions attractives devrait s’en trouver grandement simplifiée.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.