Moral des ménages en berne : de nombreux Français se sentent déclassés

Baisse de moral des ménages

Le baromètre des classes sociales n’a jamais affiché de seuils de revenus précis pour établir l’appartenance à une catégorie sociale. Les critères de définition de l’appartenance dépendent essentiellement du ressenti de chacun sur les difficultés financières auxquels il est confronté au quotidien. Le fait est que de nombreux Français censés faire partie de la classe moyenne ont aujourd’hui l’impression d’être descendus à l’échelon inférieur.

L’optimisme semble avoir déserté les foyers

Selon une enquête de l’IFOP,

les ménages français, en particulier ceux de la classe moyenne, n’ont pas une vision très joyeuse de leur situation financière future.

Les crédits en tout genre, tels que l’emprunt immobilier ou le prêt personnel, ajoutés aux dépenses quotidiennes fondamentales, commencent à fortement peser sur leurs finances. À tel point qu’ils se sentent désormais déclassés.

Dans l’imaginaire collectif, appartenir à la classe moyenne les situe financièrement entre les plus riches et les plus pauvres. Ils possèdent une auto, mais celle-ci n’est pas de grande marque. Ils font leurs courses à l’hypermarché, partent en vacances de façon régulière, mais pas dans les lieux les plus huppés.

ImportantEn 2008, 72 % des Français se reconnaissaient dans ce profil. Neuf ans après, ils ne sont plus que 58 % à le penser.

Et ceux qui ont quitté la classe moyenne ne se retrouvent pas toujours au niveau supérieur, mais ont fait le parcours inverse.

Un changement d’attitude et d’habitude

Avec l’impression que leur situation financière s’est grandement détériorée, les Français « déclassés » sont désormais très attentifs à leurs dépenses. Si pour le remboursement des crédits, il est difficile de réduire les sorties d’argent, pour les autres postes, les mesures d’austérité s’imposent.

Afin d’optimiser le reste à vivre qui semble s’amoindrir à vue d’œil, la chasse aux bons plans est ouverte. Les Français guettent les périodes de soldes, que ce soit pour la nourriture ou pour l’habillement.

Les aliments proches de leur date de péremption sont pris d’assaut et les vêtements d’occasion – parfois vendus de particulier à particulier via des sites spécialisés – ont pris le pas sur ceux qui se vendent en boutique.

ImportantMais le changement le plus notable reste les vacances qui deviennent rares ou sinon, de plus courte durée. Cette attitude a été adoptée par trois quarts des ménages déclassés.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.