Réduire les importations de voitures d’occasion, une priorité pour les constructeurs en Afrique

Réduire importations voitures occasion priorité constructeur afrique

En Afrique, le dynamisme du marché des véhicules d’occasion ne se dément pas. L’agence Ecofin évalue à trois à quatre millions le nombre de voitures de deuxième main qui arrivent chaque année sur le continent, principalement depuis l’Europe, le Moyen-Orient et le Japon. Pour réduire ces importations qui affectent leurs ventes, les constructeurs se regroupent et font pression sur les autorités locales.

Réduire les importations de modèles d’occasion, l’impératif des constructeurs en Afrique

D’après Thomas Schäfer, responsable des activités de Volkswagen en Afrique,

l’Afrique subsaharienne représente un marché potentiel de trois et quatre millions de voitures neuves, soit près de 10 fois le volume écoulé en 2017 (420 000 unités).

Thomas Schäfer

Pourtant, un rapport de la Banque africaine de développement et de l’OCDE indique que « la classe moyenne compte désormais 350 millions de personnes avec des revenus plus élevés ». Mais malgré la hausse du nombre de possibles acquéreurs, la part du continent sur le total des ventes de voitures de tourisme neuves à travers le monde est limitée à 1 à 2 % et se concentre sur l’Afrique du Sud.

Pour lever un obstacle majeur à leur croissance sur ce marché très prometteur, certains constructeurs européens (BMW, Volkswagen) et nippons (Toyota, Nissan) se sont associés au sein de l’Association of African Automotive Manufacturers (AAAM). L’objectif : convaincre les dirigeants des pays africains d’importer moins de modèles d’occasion.

Des mesures pour encourager la production locale

Il semble que l’appel de l’AAAM commence à être entendu. Des pays tels que le Kenya, le Nigeria et le Ghana pourraient ainsi devenir des sites d’assemblage pour les constructeurs en contrepartie de divers avantages fiscaux.

Important Au Kenya, l’impôt est réduit de moitié et les droits de douane sur l’importation des pièces détachées et composants sont supprimés.

De son côté, le Nigeria a élaboré un projet de loi portant sur une taxation à 70 % les voitures neuves dont la production est intégralement réalisée à l’étranger. L’objectif : doper la demande pour les modèles fabriqués sur place.

Avec ces incitations et la croissance anticipée en Afrique, les plus grands acteurs de l’industrie automobile y ont des usines ou se préparent à s’y installer. VW et Nissan visent le Ghana, le Kenya et le Nigeria. Ce dernier accueille déjà Honda et PSA, lequel est également présent au Kenya.

Enfin, à l’heure où les pays occidentaux et asiatiques durcissent les normes anti-pollution, l’Afrique reste un des derniers lieux où il est possible d’écouler les stocks de voitures dotées de moteurs à combustion.

De nombreux freins à l’essor du marché africain des véhicules neufs

Certains experts du secteur pointent néanmoins du doigt les contrôles très sévères effectués au Japon. Entraînant une mise au rebut rapide des véhicules, lesquels sont revendus à prix cassés aux concessionnaires pour partir en Afrique.

Au Kenya, à l’horizon 2021, les voitures de plus de trois ans (hors véhicules de tourisme de plus de 1,5 litre) pourraient être interdites d’importation. Une mesure que dénonce la Kenya Auto Bazaar Association (KABA), dont les 300 membres redoutent l’impact sur le prix des modèles milieu de gamme et un choix restreint pour la classe moyenne. Certains pays craignent quant à eux une chute des recettes fiscales.

Plusieurs autres facteurs représentent des freins majeurs à l’essor des voitures neuves : l’accès à des offres de crédits auto abordables, la contrebande et la pauvreté des infrastructures routières, bien que celles-ci accaparent déjà 66 % des investissements d’infrastructure dans cette région du monde.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.