Les banques marocaines hésitent à remonter leur taux d’intérêt

Banques marocaine hesitation hausse taux interet

Au Maroc, comme dans presque tous les autres pays du monde, les taux de crédit sont à un niveau historiquement bas, du fait de la concurrence entre les acteurs du secteur bancaire. Mais avec un PNB en recul, les banques de ce pays envisagent une hausse des taux, tout en redoutant les conséquences d’une telle décision.

Les banques sont en manque de liquidités

Selon les analystes,

Les établissements bancaires marocains présenteront cette année un besoin en trésorerie se chiffrant à 70,6 milliards de dirhams.

De ce fait, ces organismes financiers cherchent à augmenter leurs marges sur les crédits.

Important Or, pour y parvenir, ils devront procéder, entre autres options, à une hausse de leurs taux d’intérêt.

L’autre possibilité consisterait à trouver de nouveaux investisseurs afin de disposer de plus de capitaux propres.

Pour le moment, les marges obtenues sur les commissions assurent la majorité du PNB des banques, les crédits servant surtout à attirer les clients plus qu’à réaliser d’énormes profits.

Toutefois, selon des spécialistes du secteur, notamment les analystes du CDG Capital,

En 2019, les banques devraient songer à accroître leurs revenus sur le marché du crédit immobilier et du crédit conso.

Une hausse de 1,6 point a été évoquée.

Pourquoi les banques ont-elles intérêt à maintenir les taux inchangés ?

Revoir à la hausse le taux d’intérêt présentera inévitablement quelques inconvénients notables. Le premier étant la réticence des Marocains à s’endetter.

Important Même avec la faiblesse actuelle des taux, le volume des crédits tend tout de même à baisser.

En cas de majoration de la part des intérêts dans le remboursement, il parait évident que les emprunteurs seront encore moins enclins à souscrire un prêt.

Une augmentation des taux de crédit aurait également une conséquence sur l’économie du Royaume.

Important Alors que l’inflation a été globalement maîtrisée, une envolée des taux pousserait les consommateurs à adopter des mesures d’austérité.

La consommation est pourtant primordiale à la bonne santé économique d’un pays. Par exemple, si les banques venaient à réviser le taux des crédits affectés à l’équipement et à l’habitat, tout le secteur de l’immobilier risque d’être paralysé.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.