Les publicités pour les véhicules thermiques menacées d’interdiction

Publicités véhicules thermiques

Les mesures se multiplient pour décourager les Français à acheter des véhicules thermiques au profit de modèles électriques ou hybrides rechargeables. Après l’interdiction de commercialisation d’automobiles roulant à l’essence ou au diesel à partir de 2040, des parlementaires veulent empêcher la diffusion de publicités vantant ce type de voitures.


Proposition de loi pour l’interdiction des publicités pour les véhicules thermiques

La loi d’orientation des mobilités (LOM) instaure la fin de la vente de voitures essence et diesel dès 2040. Certains élus ont même déposé des amendements demandant l’avancement de cette échéance à 2030, mais la proposition a été rejetée.

Pour autant, les députés cherchent à limiter la commercialisation de véhicules thermiques afin de doper le marché des automobiles « vertes ». Car malgré les efforts consentis pour promouvoir ces dernières, le nombre de nouvelles immatriculations est resté faible.

Pour les parlementaires Matthieu Orphelin et Delphine Batho,

il est nécessaire de cesser d’encourager l’acquisition de véhicules polluants afin d’accélérer la transition vers une mobilité bas carbone.

Matthieu Orphelin et Delphine Batho

Dans cet objectif, ils ont déposé un texte visant à interdire les publicités pour des voitures roulant aux carburants fossiles dès 2020.

Une mesure aux conséquences lourdes pour les constructeurs et les diffuseurs

Pour Yannick Jadot, eurodéputé écologiste fraîchement élu,

cette mesure est une bonne nouvelle, même s’il reconnaît que la situation est complexe.

Yannick Jadot

Il juge contradictoire l’engouement des Français pour les véhicules thermiques, y compris de modèles très consommateurs, dans un contexte de contestation des prix du carburant. Or, les taxes sur le carbone contribuent largement à la hausse du coût du plein.

L’arrêt des publicités risque de pénaliser davantage un marché automobile qui tourne au ralenti et n’a dû le léger rebond du mois de mai qu’aux performances du groupe PSA, et en particulier Citroën. Et cela sans que l’électrique parvienne à compenser, considérant les différents aspects qui freinent encore les consommateurs. Autre obstacle : le prix à l’achat, car malgré la prime à la conversion, la souscription d’un crédit auto d’un montant conséquent s’impose pour la plupart des automobilistes.

Enfin, les diffuseurs seront également fortement impactés, dans la mesure où les constructeurs automobiles représentent leur deuxième plus gros client. Autant d’arguments qui devraient s’opposer à l’adoption de cet amendement.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.