Le décrochage du marché automobile européen inquiète les acteurs du crédit conso

Acteur inquiet sur décrochage marché automobile européen

En Europe, le nombre d’immatriculations chute après cinq années de croissance continue. Or, l’activité des professionnels du prêt à la consommation repose pour environ 40 % sur les ventes de voitures neuves. Si le ralentissement du marché automobile se poursuit, les établissements qui distribuent du crédit conso ont du souci à se faire.

Recul marqué des immatriculations en Europe

Important Les effets de la mise en place de nouvelles normes européennes d’homologation (norme anti-pollution WLTP) à l’automne 2018 ont eu des effets plus graves qu’escomptés sur le marché.

Les statistiques de la Fédération européenne des constructeurs automobiles (ACEA) pour les mois de septembre, octobre et novembre 2018 montrent des replis respectifs de 23,5 %, 7,3 % et 8 % des immatriculations de véhicules neufs. En décembre, bien que les données exactes n’aient pas encore été publiées, la tendance baissière est confirmée.

Important La France s’en sort mieux avec 2,17 millions d’unités écoulées, un chiffre en hausse de 3 %.

Mais pour cette année, le Comité français des constructeurs automobiles (CCFA) opte pour la prudence et annonce une probable stabilisation.

L’automobile, moteur du crédit à la consommation

La chute des ventes de véhicules risque d’affecter sévèrement les performances du secteur des crédits à la consommation. En effet, selon un analyste du cabinet d’études Asterès

« Depuis plus d’une décennie, les deux marchés ont connu une évolution similaire, le financement automobile étant l’un des piliers du prêt conso avec une part de 38 % sur la production totale en 2017 ».

Plus que le crédit auto classique, c’est la location avec option d’achat (LOA) qui soutient la demande, souligne l’Association française des sociétés financières (ASF).

Important En France, au cours des 10 premiers mois de 2018, la production a dépassé 35 milliards d’euros, soit 6,3 % d’augmentation.

Le bilan pour les deux derniers mois devrait en revanche être plus mitigé.

La situation a de quoi inquiéter les banques, pour qui le crédit conso est une source de revenus et de profits considérables. D’après le cabinet McKinsey

« Chez les enseignes spécialisées, la rentabilité du produit peut même atteindre 20 % ».

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.