Trop d’automobilistes font encore l’impasse sur les contrôles techniques

un professionnel en plein controle technique

En principe, pour pouvoir circuler, les véhicules doivent passer obligatoirement par le contrôle technique. Toutefois, en l’absence de mesures dissuasives, de nombreux automobilistes font l’impasse sur cet examen qui, pourtant, est garant de leur sécurité et de celle des autres usagers de la route. De plus, ce manquement fait perdre une centaine de millions d’euros aux centres de contrôle.

Un véritable danger public

L’alerte a été donnée par le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), lequel a attiré l’attention du Premier ministre sur le nombre grandissant de véhicules qui ne se présentent pas au contrôle technique.

Selon l’organisation,

« Sur les 10 premiers mois de cette année, les centres spécialisés ont contrôlé 400 000 voitures en moins, par rapport à la même période de l’année dernière ».

De nombreux véhicules se sont donc soustraits, de manière volontaire ou pas, à cet examen périodique.

Le CNPA avance l’hypothèse selon lequel une partie des manquements aux contrôles résulterait d’un malentendu. En effet, le début du mouvement des Gilets jaunes à la fin de l’année dernière avait amené le Premier ministre à reporter la date du contrôle sur les voitures diesel. Il n’est pas fou de penser que les automobilistes aient mal interprété cette annonce et qu’ils aient cru que celle-ci concernait tous les contrôles.

Quoi qu’il en soit, l’organisation exhorte le pouvoir en place à prendre les mesures qui s’imposent. Elle a dénombré environ 300 000 véhicules qui ne devraient plus être en circulation parce qu’ils représentent un danger pour les autres automobilistes, les piétons et même l’environnement.

Quelques suggestions

Le CNPA ne s’est pas contenté de pointer du doigt le manquement des automobilistes. Elle a également tenu à rappeler que

« Leur absence aux contrôles techniques occasionnait un manque à gagner qui se chiffre à environ 100 millions d’euros pour les garages et autres centres spécialisés ».

L’organisation a aussi fait part de quelques propositions pouvant remédier à cette situation préoccupante et contraindre ceux qui ont contracté des crédits auto à faire face à leur responsabilité.

La CNPA suggèrent, entre autres, « une amende plus conséquente » pour ceux qui font exprès de manquer les contrôles. Les compagnies d’assurance devraient de même être mises à contribution, ces dernières étant appelées à inclure dans les conditions de souscription de contrat d’assurance auto un contrôle technique de moins de 6 mois.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.