Ralentissement de la croissance du prêt conso britannique à son plus bas niveau depuis 2014

ralentissement croissance pret conso

Selon le dernier rapport Money and Credit de la Banque d’Angleterre, le taux de croissance du crédit à la consommation au Royaume-Uni est descendu à son plus bas niveau en cinq ans dans un contexte d’incertitude économique. Les chiffres montrent un ralentissement à 6 % sur les neuf premiers mois de l’année, son niveau le plus faible depuis 2014.

Décélération sur le marché du crédit conso

La banque centrale a souligné que « le ralentissement du crédit dure depuis près de trois ans », les consommateurs ayant réduit leurs emprunts face aux incertitudes liées au Brexit. La croissance du crédit non garanti est passée de 6,3 % en juin et juillet à 6,1 % en août et a poursuivi son repli en septembre.

Important La décélération est attribuée notamment à la baisse sensible des ventes de voitures particulières, qui a impacté la demande de financements automobiles.

Si les Britanniques ont emprunté 800 millions de livres supplémentaires pour acheter des biens et des services en septembre, ce montant reste inférieur à la moyenne annuelle de 1,1 milliard de livres pour le deuxième mois consécutif. Sur le secteur des prêts à la consommation, l’emprunt par carte de crédit s’est affaibli pour s’établir à 100 millions de livres, qui correspondent à son niveau le plus bas depuis décembre 2018. La production pour les autres prêts et avances s’est donc élevée à 700 millions de livres sterling, soit environ 100 millions de moins qu’en août.

Dans le même temps, les emprunts hypothécaires des ménages sont restés stables à 3,8 milliards de livres sterling en septembre, un chiffre proche de la moyenne des trois dernières années. Les statistiques relatives au marché hypothécaire laissent présager une stabilité persistante, le nombre d’approbations de prêts destinés à l’acquisition d’un logement et garantis par une hypothèque étant également resté globalement inchangé en septembre.

Les financements souscrits par les entreprises ont également été soutenus en septembre, atteignant 9,7 milliards de livres, son niveau le plus élevé depuis plus d’un an. Cela équivaut à 6,5 milliards de livres d’émissions nettes d’obligations et à 2,9 milliards de livres d’emprunts auprès de banques.

Pas de risque imminent de récession

D’après Samuel Tombs, économiste en chef britannique au sein du cabinet Pantheon Macroeconomics, a déclaré que

« les indicateurs monétaires confirment la faible probabilité d’une récession économique imminente ».

Samuel Tombs

Il ajoute que, bien que les prêts fussent légèrement inférieurs en septembre, ce repli reflétait probablement l’impact de l’entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution sur les ventes de voitures.

Concernant le crédit non garanti, il estime que le taux de croissance actuel de 6 % du stock devrait perdurer, dans la mesure où :

  • le ratio de la dette non garantie sur les revenus reste en dessous du pic atteint au milieu des années 2000
  • les salaires augmentent rapidement
  • les conditions d’emprunt restent très attractives.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.