Pivr, ou comment réparer ses appareils électroménagers soi-même par visioconférence

reparer ses appareils electromenager soi meme

L’obsolescence programmée des appareils électroménagers représente un coût non négligeable pour les consommateurs, contraints de remplacer leur appareil à intervalles réguliers à cause d’une panne. La start-up Pivr veut lutter contre ce fléau en proposant aux particuliers d’effectuer les réparations nécessaires eux-mêmes, guidés en visioconférence par un professionnel.

Pivr, la start-up qui aide les particuliers à réparer leurs appareils électroménagers

À travers l’Hexagone, des dysfonctionnements de différentes natures touchent chaque année 28 millions d’équipements électroménagers. Parmi eux, à peine 5 millions sont réparés, les autres étant aussitôt remplacés. Or, considérant le prix de ces produits, la charge sur le budget des ménages est conséquente. Certains doivent même recourir aux prêts personnels pour s’acheter un modèle neuf.

Pour leur éviter une telle dépense, Marine Dufour et Van Phan Thanh, deux entrepreneures de 24 ans respectivement diplômées de HEC et Centrale, ont lancé Pivr. Leur start-up, en activité depuis seulement quelques semaines, propose aux particuliers de remettre eux-mêmes leur bien en état de marche.

Une plateforme a été créée pour recevoir les demandes. Le client reçoit ensuite un appel l’invitant à décrire le problème en détail et à indiquer ses disponibilités, en journée ou en dehors des heures de bureau.

Les deux parties conviennent alors d’un rendez-vous pour une visioconférence avec un professionnel qui va le guider, étape par étape. Les pannes plus complexes sont confiées à un technicien qui se déplace à domicile.

Enfin, lorsque l’appareil ne peut plus être sauvé, le consommateur peut se tourner vers un produit reconditionné proposé par le réseau Envie. Ce partenaire de Pivr est un spécialiste de la revente d’équipements rénovés garantis.

Un service pour lutter contre le gaspillage et favoriser l’économie circulaire

Le coût d’une intervention téléphonique est fixé à 25 euros TTC, indépendamment de sa durée, mais la moyenne se situe à 30 minutes. Le montant hors taxes se répartit entre le réparateur (15 euros), qui travaille sous le statut d’autoentrepreneur, et Pivr (5 euros). Si les deux dirigeantes prévoient un ajustement des tarifs, ceux-ci resteront inférieurs à 30 euros. Les tarifs pourraient néanmoins varier suivant le type de panne ou d’appareil.

Pour les pièces détachées à remplacer, la société établit un devis et le deuxième appel consacré à la pose est gratuit. Pour diversifier les revenus de la jeune pousse, Van Phan Thanh projette en outre d’organiser des ateliers de team building en entreprise autour de la réparation d’objets.

Dès l’année prochaine, après les gros équipements, la start-up vise le high-tech et le petit électroménager.

Important Son objectif est de fidéliser les clients et de favoriser les comportements vertueux.

D’ailleurs, dans un esprit d’encouragement de l’économie circulaire, Pivr s’associe avec des « ressourceries » où les clients peuvent dénicher facilement tous les outils dont ils ont besoin pour la réparation.

Important Le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire devrait accélérer l’essor de son activité en introduisant notamment l’obligation d’afficher un indice de réparabilité sur certains produits, dont l’électronique et l’électroménager à l’horizon 2021.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.