La performance énergétique d’un bien influence-t-elle sa valeur à la vente ?

performance energetique bien influence valeur

Pour tirer le meilleur prix d’un bien immobilier, la plupart des propriétaires se lancent au préalable dans une remise à neuf. Mais aujourd’hui, en plus des menus travaux classiques, l’évaluation de l’efficacité énergétique du logement peut influer sur le montant de l’opération. Par conséquent, est-il intéressant d’engager une rénovation pour vendre plus cher ?

Travaux d’amélioration coûteux pour gagner en « valeur verte »

Le diagnostic de performance énergétique permet d’attribuer une note allant de A à G à une maison ou un appartement. Ce classement distingue les bâtiments peu gourmands en énergie des passoires thermiques. Redoutant une perte de valeur son bien, au moment de s’en séparer, son propriétaire peut envisager des travaux.

Or, selon le spécialiste de l’immobilier PAP,

« les améliorations nécessaires pour gagner une classe de DPE coûtent 15 000 euros, soit environ 50 000 euros en partant de la classe F pour atteindre la classe C, la moyenne se situant à D ».

Pour un tel prix, qui requiert souvent le recours à un prêt travaux, il est légitime de s’interroger quant à l’impact du DPE sur les prix de vente en fonction de la nature du bien et de la région, notamment en termes de tension sur le marché local.

Impact fort de la performance énergétique sur le prix des maisons

Une étude réalisée par les notaires et publiée par PAP montre que l’efficacité énergétique influe notablement sur le prix des maisons.

Ainsi, entre une maison ayant obtenu la note moyenne et celles classées A ou B, l’écart de prix varie entre 5 et 11 %. D’après l’étude,

« le gain lié à la valeur verte est le plus élevé en Nouvelle Aquitaine et le plus faible en Bourgogne Franche-Comté ».

Dans le cas d’une passoire thermique (catégorie F ou G), le prix est généralement de 6 à 19 % inférieur à celui d’une maison classée D. Les acheteurs de Nouvelle-Aquitaine négocient les plus fortes décotes pour ces biens énergivores, tandis que la dépréciation est moindre pour les acquéreurs de maisons peu économes en énergie des régions Île-de-France, Auvergne et PACA.

Écart de prix moindre, voire nul, pour les appartements

Important L’impact du DPE est en revanche moins marqué sur le marché des appartements.

En effet, ce type de logement étant situé majoritairement dans les zones tendues, en particulier à Paris, il est plus difficile de valoriser la performance ou la sous-performance énergétique.

Ainsi, en Normandie et en Occitanie, les propriétaires d’un appartement classé A ou B peuvent obtenir jusqu’à 15 % de plus qu’un bien équivalent noté D, mais par exemple en région PACA, aucune différence de prix n’est constatée.

Quant à la sous-performance, elle ne change rien en termes de valeur du bien dans toutes les régions, à l’exception de la Nouvelle Aquitaine et de PACA, où une note F ou G peut faire baisser le prix d’un appartement de 8 % par rapport à celui d’un logement ayant décroché la note moyenne.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.