La demande pour du crédit conso en France repart à la hausse

monnaie euros

Après un bilan en demi-teinte en 2018 sur le secteur du prêt à la consommation, la production est repartie à la hausse en 2019. Les données de l’association française des sociétés financières (ASF) concernant le troisième trimestre montrent une forte progression. L’intervention de la BCE, à l’origine des taux d’intérêt très bas actuels, explique cette forte progression.

Nette progression sur tous les segments du crédit conso au 3e trimestre

L’an dernier, le climat social tendu, qui a donné naissance au mouvement des gilets jaunes, a pesé sur les performances du marché du crédit conso. Durant toute l’année, l’activité a rebondi, quoiqu’à un rythme modéré au cours des deux premiers trimestres, avec des taux de croissance respectifs de 0,9 % et 0,4 %.

L’amélioration a en revanche été plus marquée entre le 1er juillet et le 30 septembre derniers (+5 %). 11 milliards d’euros supplémentaires ont été distribués sur les 3 mois, portant le total à 42,5 milliards d’euros.

Important Des augmentations sont observées dans tous les segments du marché des prêts à la consommation.

S’agissant des crédits personnels, la progression atteint +3,7 % durant la période estivale après des premiers mois atones. Du côté des crédits renouvelables aussi, la courbe s’inverse (+3,4 %) après un repli au cours du premier semestre.

La politique monétaire de la BCE à l’origine du mouvement haussier

Important Le dynamisme du secteur du prêt à la consommation est dû essentiellement à la politique monétaire accommodante de la Banque Centrale Européenne.

Afin de maintenir le niveau de l’inflation autour de 2 % à travers la zone euro, l’institution a injecté 2600 milliards d’euros dans l’économie et appliqué des taux de financements de 0 % (celui des dépôts se situe en dessous de zéro).

Ces conditions très favorables permettent aux banques de proposer des taux très attractifs aux ménages, y compris les Français. Entre avril et septembre 2019, le taux moyen des crédits conso est passé de 3,96 % à 3,55 %. En novembre 2019, la Banque de France a ainsi annoncé un

« Bond de 6,2 % de la demande pour ce type de financement, pour un total de 186 milliards d’euros ».

Les offres d’emprunts immobiliers ont encore plus avantageuses, les taux étant descendus à 1,27 % à la rentrée, contre 1,49 % au printemps.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.