De nombreux ménages croient à tort qu’ils croulent sous les dettes

Ménages croient à tord sous endettement

Parfois, les chiffres contredisent le ressenti de la population. Tout comme avec le pouvoir d’achat, les Français ont le sentiment que les prêts qu’ils ont contractés leur coûtent de plus en plus cher, alors que les taux n’ont jamais été aussi bas. L’impression de renchérissement du coût des crédits rend les ménages plus réticents à s’endetter.

Un marché immobilier tiré par les crédits abordables

Depuis plusieurs années, le secteur de l’immobilier connait un dynamisme jamais observé auparavant, en dépit de la flambée des prix.

Important L’accès à la propriété est devenu une priorité pour les Français, et plus particulièrement pour les jeunes nouvellement entrés dans le monde professionnel.

Cette bonne santé du marché est due à plusieurs facteurs, notamment la faiblesse des taux pratiqués par les organismes de prêts, lesquels redoublent d’efforts pour séduire le client.

Le ralentissement du marché immobilier pourrait finalement avoir lieu cette année

Cependant, ces derniers mois, les Français ont eu moins recours au crédit, alors que ceux qui détiennent actuellement un ou plusieurs prêts ont rencontré des difficultés à rembourser leurs emprunts.

Par conséquent, le nombre de ménages ayant l’intention de contracter un prêt, que ce soit à une échelle moindre comme un crédit à la consommation ou un prêt plus conséquent comme un crédit immobilier, a diminué.

L’année dernière, les encours de crédits s’élevaient à 1 003 milliards d’euros, toutes catégories confondues.

Il est important de signaler que ce chiffre a été atteint alors qu’entre 2017 et 2018, les intentions de souscription avaient reculé de 0,8 point.

D’après les résultats d’un sondage récent, cette année aussi, les intentions devraient sensiblement évoluer à la baisse, passant de 4,2 % en 2018 à 4 %.

Les crédits à bas coûts sont pourtant toujours d’actualité

Se basant sur les chiffres de l’enquête qu’il a menée, l’économiste Michel Mouillard affirme que

les 16 % des ménages qui pensent que leur crédit leur coûte beaucoup plus cher ont tort.

Michel Mouillard

Les taux se sont maintenus à un niveau « plancher » et aucune autre charge n’est venue alourdir le coût des emprunts.

Une éventuelle pratique abusive de la part des organismes de crédit est donc à écarter.

Selon toujours Michel Mouillard,

les difficultés ressenties sont dues aux pressions d’ordre psychologiques, un phénomène compréhensible, au vu du contexte économique actuel très tendu.

Michel Mouillard

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.