Quel impact d’une pénurie de matériaux stratégiques sur l’essor des véhicules électriques ?

Penurie materiaux vehicules electriques

Les batteries lithium-ion des voitures électriques contiennent du nickel et du cobalt, mais également de l’aluminium, du graphite et du manganèse. Or, les quantités disponibles pour les deux premiers, pourtant stratégiques, sont limitées. Cette situation conduit les professionnels à s’interroger sur l’impact d’une éventuelle pénurie des réserves mondiales de ces matériaux sur le secteur des véhicules électriques.

Impact limité d’une pénurie de cobalt sur la croissance des voitures électriques

Important Le cobalt est à la fois le composant le plus coûteux et le plus problématique pour les fabricants de batteries des voitures électriques.

  • D’une part, la République Démocratique du Congo, qui concentre plus de 50 % de la production mondiale, est instable, est une source risquée.
  • D’autre part, l’exploitation d’enfants est incompatible avec l’image du secteur.

Important Ces deux arguments poussent les constructeurs à chercher des moyens de réduire, voire supprimer cet élément de leurs batteries.

Le défi est toutefois de taille, ce matériau étant essentiel à la performance de ces dernières en termes de densité d’énergie et de durée de vie.

Pour autant, la pénurie de cobalt ne semble pas imminente. Les efforts pour éliminer le cobalt des électrodes des batteries combiné au retard de croissance du marché des EV par rapport aux prévisions entraînent actuellement une surcapacité. En outre, des gisements dans d’autres pays que la RDC commencent à être exploités. Enfin, la quantité de cobalt recyclé provenant des batteries en fin de vie augmente.

Important D’après les professionnels, une pénurie de cobalt ne devrait donc pas freiner l’essor de la mobilité électrique.

Une bonne nouvelle pour les constructeurs, mais également pour les distributeurs de crédits auto, qui redoutent une chute des demandes de financement.

L’approvisionnement en nickel menacé par des questions d’ordre politique

Important La teneur en cobalt se réduisant, le nickel prend une place plus importante dans les batteries des voitures électriques, remplaçant également en partie le manganèse.

De nombreux pays possèdent des minerais, mais la moitié des gisements identifiés se trouvent en Australie, en Nouvelle-Calédonie et au Brésil. Le monde disposerait de 130 millions de tonnes en réserve, contre une production de 2,25 millions de tonnes en 2016, ce qui laisse des réserves colossales. De plus, les batteries ne représentent qu’une part minime de la consommation globale, ce qui limite l’impact d’une forte progression des ventes de véhicules électriques.

Le principal enjeu relatif à ce métal est la volonté affichée par le président indonésien d’interdire son exportation, tout comme celui d’autres minerais. Contraints d’ouvrir des fonderies pour la transformation, les acteurs économiques ont permis au pays de s’imposer comme le premier producteur mondial de nickel devant les Philippines, le Canada et la Nouvelle-Calédonie, ainsi que l’Australie et la Russie.

M. Joko Widodo voit plus grand, avec un projet de développement d’une industrie de la voiture électrique en Indonésie. Toutes les étapes, de la fabrication de batteries à l’assemblage des véhicules, se feraient localement. Des incitations fiscales sont ainsi proposées aux potentiels investisseurs. L’offre a retenu l’attention de Toyota et Hyundai, qui prévoient d’allouer respectivement 2 milliards et un milliard de dollars à cette branche. Tesla pourrait également s’associer à des firmes indonésiennes pour la production de métaux pour batteries.

Important L’objectif est de sécuriser l’approvisionnement, surtout dans un contexte de guerre commerciale, susceptible de pousser plusieurs pays à bloquer la sortie de matières premières stratégiques. La société d’Elon Musk n’exclut d’ailleurs pas de se lancer dans l’exploitation minière.

Il reste que, au vu de la faible part des EV sur la consommation totale de nickel à travers le monde, l’essor prévu de la mobilité électrique au cours de la prochaine décennie ne devrait entraîner que 4 % de hausse de la demande de nickel. Avec l’accroissement constant des capacités d’extraction, ce surcroît devrait être absorbé sans difficulté.

Risque limité d’arrêt définitif de la production de véhicules électriques

Le recyclage des matériaux joue un rôle non négligeable dans la préservation des stocks. En effet, ces derniers ne sont pas des consommables, à l’inverse de l’essence ou du gasoil, par exemple.

Important 100 % des quantités présentes dans les batteries au rebut sont par conséquent réutilisables.

Par ailleurs, à travers le monde, des scientifiques cherchent des alternatives aux modèles de batteries actuels. Ils s’efforcent ainsi de développer d’autres chimies à partir d’éléments plus faciles d’accès comme le sodium, le soufre, etc.

Important À court comme à long terme, le moteur électrique semble donc moins menacé d’arrêt définitif que le moteur thermique, qui repose exclusivement sur le pétrole.

Pétrole dont les réserves mondiales se réduisent inexorablement, et qui ne peut plus être récupéré en vue d’un recyclage après utilisation.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.