Les Français renoncent à se soigner à cause de coûts en hausse

Cout en hausse des soins

Selon un récent sondage d’OpinionWay pour Sofinco, les Français estiment que leur budget santé est en hausse. Faute de moyens, certains renoncent à se soigner, tandis que d’autres cherchent des solutions pour réduire la dépense. Le recours au prêt à la consommation lorsque les soins sont inévitables est également de plus en plus courant.

Un budget santé serré pousse les Français à renoncer à certains soins

Important Un Français sur deux a le sentiment que le poids du poste santé dans son budget a augmenté en 2019.

6 % des sondés estiment en revanche que les soins coûtent moins cher. Le reste des personnes interrogées reconnaît pour sa part ignorer dans quel sens ont évolué leurs dépenses médicales.

Important En réalité, le reste à charge a effectivement connu une hausse de 25 euros par rapport à 2018, et s’établit désormais à 558 euros.

La hausse des coûts de certaines prestations pousse une bonne partie des consommateurs à faire l’impasse dessus. C’est le cas de la dentisterie, de la lunetterie, des consultations spécialisées et de l’achat de médicaments.

Important Entre l’année dernière et le début de cette année, 56 % des participants à l’étude auraient ainsi reporté, voire renoncé à au moins l’un des soins précités.

Pour faire face aux dépenses inévitables, 10 % des répondants ont déjà souscrit un prêt personnel. Ce crédit sans justificatif est très apprécié pour sa souplesse puisque l’emprunteur est totalement libre de l’usage qu’il veut faire des fonds ainsi obtenus.

Le reste à charge zéro se met en place pour permettre aux Français de se soigner

Important Pour améliorer la prise en charge médicale des Français, l’État déploie le reste à charge zéro sur les prothèses dentaires et les lunettes dès 2020 et sur les audioprothèses en 2021.

Alors que le dispositif est en cours de déploiement sur l’ensemble du territoire, certaines mutuelles ont déjà pris les mesures nécessaires pour en faire bénéficier leurs adhérents.

Important Sous réserve de s’adresser à des professionnels de santé membres du réseau préconisé par l’organisme, les particuliers n’ont plus rien à payer dans les domaines du dentaire, de l’optique et de l’audio dans la limite des plafonds fixés par les pouvoirs publics.

Il reste que la généralisation du dispositif risque d’entraîner une croissance globale du tarif des mutuelles, notamment pour les seniors, qui ont davantage besoin de ces types de soins. Or, l’enquête de Sofinscope indique que 12 % des Français se sont passés de couverture santé complémentaire sur des durées plus ou moins longues en 2018.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.