L’épargne des particuliers et la trésorerie des entreprises souffrent de la faiblesse des taux d’intérêt

Epargne particuliers et trésorerie entreprises

La faiblesse des taux d’intérêt profite largement aux ménages et entreprises qui souhaitent financer leurs projets d’acquisition immobilière. Néanmoins, ce niveau très bas des taux a également des répercussions négatives sur l’épargne des particuliers et la trésorerie d’entreprise : le rendement ne cesse de diminuer pour tous les produits d’épargne (livrets, assurance vie, compte à terme, fonds monétaires, etc.). Actuellement, seuls les placements dans la pierre se révèlent suffisamment rentables.

Les banques de moins en moins exigeantes

La politique commerciale des banques a évolué énormément au cours de ces derniers mois. En effet, elles deviennent de moins en moins exigeantes dans le traitement des demandes de financement : il est beaucoup plus facile actuellement d’obtenir un prêt avec un faible apport et pour une durée plus longue.

Cet assouplissement des conditions d’octroi concerne tous les types de prêts : prêt immobilier, crédit à la consommation, et même le crédit sans justificatif (prêt non affecté).

Avec la forte baisse des taux d’emprunt immobilier et la faiblesse de l’inflation au début de l’été, malgré une hausse de 0,3 % par rapport au mois précédent, les coûts des prêts ont nettement diminué. Les ménages ont ainsi gagné en pouvoir d’achat immobilier : 3,8 m² sur un an (au début du second trimestre) si l’on prend en compte l’augmentation des prix (source Institut d’études économiques Rexecode).

Croissance des investissements des entreprises

Les entreprises profitent également des taux bas pour investir. Le rachat des marques par les grandes structures augmente ces derniers temps, de même que le recours aux crédits à l’investissement aux SNF.

D’après le rapport de la BCE, en juin dernier, la production de crédits aux sociétés non financières a affiché une hausse de 7,1 % sur une année. Une augmentation favorisée par celle des prêts à l’équipement (+8,5 %). En revanche, l’évolution des crédits immobiliers est plutôt stable comparé au mois précédent (+5,4 %). Il en est de même pour les crédits à la trésorerie (+6,5 %).

Important Pour leur part, les banques commerciales sont contraintes de se conformer à la politique monétaire appliquée par la BCE même si leurs marges de profit sont réduites.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.