Avec l'Apple Card, le géant américain ambitionne de rendre le prêt plus accessible, mais cette offre suscite des interrogations

Apple card pret accessible

En partenariat avec Goldman Sachs, la firme américaine lance Apple Card aux États-Unis ; une carte de crédit destinée aux personnes qui n’ont pas accès au financement bancaire classique. En effet, avec cette nouvelle formule de prêt, « La Pomme » cible spécialement les ménages américains peu solvables ou ayant eu des antécédents de remboursement par le passé.

Un projet cher à Steve Jobs !

De son vivant, le fondateur d’Apple avait déjà envisagé de mettre en place un service similaire afin de venir en aide aux emprunteurs qui ne rentrent pas dans les cases habituelles des banques, c’est-à-dire aux personnes jugées peu solvables ou celles ayant eu des problèmes de remboursement dans le passé.

À la fin des années 90, Steve Jobs a noué un partenariat avec la banque Capital One pour lancer sa carte de crédit « accessible à tous », mais après une période d’essai non concluante, le projet a été mis en suspens.

Avec un autre partenaire, à savoir Goldman Sachs, la firme à la pomme dépoussière le projet initié par son fondateur et, cette fois-ci, l’Apple Card a bien des chances de s’inscrire dans la durée.

Le « credit score », un concept bien américain

Aux États-Unis, les emprunteurs sont évalués selon leur niveau de solvabilité. Un score (cote de crédit) leur est attribué en fonction de leur capacité à rembourser leur crédit, mais surtout en fonction du risque auquel la banque s'expose en leur prêtant de l’argent.

Pour calculer cette notation, la banque tient compte de plusieurs critères, comme :

  • la situation professionnelle de la personne ;
  • l’âge ;
  • la régularité de remboursements ;
  • etc.

Important Plus le score est élevé, et plus l’emprunteur a des chances d’obtenir un taux d’intérêt préférentiel.

Considérés comme ayant un excellent profil, seulement 1 % des Américains possèdent un score supérieur à 850. 24 % se situeraient dans une fourchette de 670 à 740 et sont jugés bon profils.

Le reste de la population, avec une notation inférieure à 670, est dit à risque et peine à décrocher un emprunt auprès des banques.

C’est justement pour ces personnes qu’Apple Card a été lancé.

Accéder à l’emprunt même avec une notation peu élevée, c’est possible grâce à la nouvelle carte d’Apple

Apple s’est fixé comme objectif d’atteindre plus d’un million de détenteurs pour sa nouvelle carte. Pour y parvenir, la firme a assoupli les conditions d’octroi de son prêt.

C’est ainsi qu’un utilisateur jugé peu solvable, avec une faible notation de 620, a pu souscrire facilement un crédit à la consommation.

Une pratique qui n’est toutefois pas sans rappeler celle à l’origine de la crise des subprime en 2008, et dont Goldman Sachs était d’ailleurs considérée comme l’un des principaux acteurs.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.