Stratégie numérique : les grandes banques britanniques veulent être plus présentes dans le quotidien des clients

Grandes banques britanniques souhaitent être plus présentes dans quotidien de cliens

Pour faire face à la concurrence des banques en ligne qui proposent des applications de plus en plus sophistiquées, les grandes banques traditionnelles au Royaume-Uni prévoient de mettre en place une politique numérique plus intrusive. Les clients recevront désormais des alertes personnalisées, des conseils sur la gestion des finances personnelles ainsi que des notifications régulières.

Une stratégie désormais nécessaire face à une concurrence de plus en plus sévère

Cette politique qui semblait auparavant intrusive s’impose aujourd’hui face à la concurrence des banques numériques comme Monzo et Revolut, qui offrent à la fois des tarifs réduits et une palette d’applications avancées.

Le comportement des consommateurs est également en train d’évoluer et peut porter préjudice au modèle économique des banques classiques. Josh Bottomley, responsable mondial du numérique chez HSBC, estime que

les consommateurs sont maintenant suffisamment préparés pour recevoir ce type d’alerte, comme ils sont déjà habitués aux diverses notifications.

Josh Bottomley

Les alertes devront toujours être mieux adaptées aux usages des consommateurs, en adoptant le ton juste.

Les grandes banques sont donc prêtes à investir dans le digital : HSBC prévoit d’affecter un budget de deux milliards de dollars dans un nouveau projet technologique, tandis que Lloyds Banking consacrera au numérique 3,3 milliards de livres sur trois années.

De simples alertes aux conseils de gestion

Important Lloyds Banking et HSBC envisagent cette année d’envoyer des alertes sur les appareils portables des clients.

Les établissements vont par exemple les avertir en cas de transaction exceptionnellement élevée. HSBC compte mettre en place au total une douzaine d’alertes jusqu’à la fin de l’année, qui seront destinées aux millions d’utilisateurs résidant au Royaume-Uni et à Hong-Kong.

Les banques s’apprêtent aussi à exploiter les données clients en vue d’envoyer des messages et conseils personnalisés. Lloyd Banking Group confie ainsi

vouloir inciter les clients à changer la façon dont ils gèrent leur argent

Lloyd Banking Group

, mesure que la Royal Bank of Scotland souhaite également mettre en œuvre. Les banques pourront par exemple recommander des versements dans une épargne, une souscription à taux réduit pour le paiement de factures ou encore un prêt à la consommation.

Les données clients serviront aussi à conseiller les clients sur des produits très divers, comme l’assurance ou l’énergie.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.