Les conséquences du WLTP pour les acheteurs

Conséquences du WLTP pour acheteurs

Depuis le 1er septembre, les consommations et émissions polluantes des véhicules doivent être mesurées en suivant le protocole WLTP. Nous faisons le point sur les conséquences pour les automobilistes au moment de l’achat d’une nouvelle voiture : informations sur les fiches techniques, réduction de l’offre et malus écologique.

Risque de confusion sur les informations des fiches techniques

Se substituant au système NEDC, le WLTP a un objectif de transparence en matière de niveau de consommation et de pollution d’un véhicule. En effet, les tests se faisant désormais dans des conditions « réelles » de conduite, ils donnent des chiffres plus proches de la réalité.

Certes, un certain écart est inévitable, puisque les mesures sont effectuées sur un banc d’essai selon un protocole clinique. Mais le principe aura le mérite de réduire les différences entre les valeurs promises dans les brochures des constructeurs et celles constatées à l’usage.

Toutefois, dans un premier temps, les clients risquent de passer par une phase de confusion, car le WLTP ne va s’imposer qu’en fin 2019. En attendant, les marques pourront également mentionner sur les fiches techniques un équivalent NEDC corrélé, obtenu après une conversion du WLTP basée sur une formule quelque peu floue. Lors de l’achat d’une voiture, il ne faut pas hésiter à demander au vendeur de préciser si le chiffre indiqué correspond au WLTP, au NEDC ou au NEDC corrélé.

Réduction des gammes à cause des contraintes de la ré-homologation

Pour des raisons de délais, les constructeurs n’ont pas réussi à « ré-homologuer » l’ensemble de leur parc. Chez Volkswagen par exemple, la moitié de l’offre n’est pas encore à jour. Aussi, pour accélérer la mise en conformité de leurs gammes, ils ont opté pour le retrait de certains modèles ou versions, ou pour la suspension de leur commercialisation. Pour les potentiels acquéreurs, cela signifie que la voiture de leurs rêves est susceptible de ne pas figurer dans le catalogue lors de leur passage en concession.

Chez d’autres, la situation est encore plus complexe, car l’offre a été actualisée, mais les lignes de production ne sont pas prêtes. C’est le cas de Renault, qui déploie ses nouveaux moteurs diesels 1,5 et 1,7 BluedCi, disponibles à la vente, mais dont la livraison accusera très certainement d’importants retards.

En prévision d’une chute des ventes en septembre, les concessionnaires ont fait le plein en août, promettant des tarifs très attractifs aux clients. Pour ces derniers, c’est l’occasion de faire de bonnes affaires, d’autant que l’offre de prêt auto est très large.

Incertitude autour de l’impact du WLTP sur le malus écologique

Avec l’adoption du WLTP et l’inévitable hausse des consommations théoriques qui va en résulter, la question du malus écologique se pose. Car celui-ci étant calculé sur la base de la quantité de CO2 émise, le montant de la facture risque d’augmenter pour les conducteurs.

Mais pour l’heure, faute d’information de l’État, les concessionnaires eux-mêmes ignorent les changements qu’entraîne le nouveau protocole sur le malus. Ce dernier reste donc lié au NEDC corrélé avec la ré-homologation en Euro 6c, lequel affiche déjà une valeur de CO2 supérieure à celle du NEDC, ce qui relèvera le malus dès cet automne.

Les acheteurs peuvent cependant négocier une remise pour compenser une éventuelle augmentation du malus.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.