Le montant des frais, principal critère de choix d’une banque alternative

Montant des frais le principal critère pour choix d'une banque alternative

Sur un secteur bancaire très concurrentiel, les banques désireuses de capter ou garder leurs clients doivent travailler en priorité sur le montant de leurs frais. D’après une récente étude publiée par le cabinet de conseil Deloitte, six personnes sur dix estiment que la première étape d’amélioration de leur banque principale devrait être une révision à la baisse des tarifs.

Les Français attendent une diminution des frais bancaires

L’essor des banques en ligne, entre autres facteurs, a convaincu les Français que la gestion de leur compte bancaire et la carte doivent être offertes.

Important En effet, ces établissements, uniquement accessibles sur Internet, bénéficient d’une « structure de coûts » allégée par rapport à celle des acteurs traditionnels, ce qui leur a permis d’utiliser la réduction des prix et la gratuité pour séduire les utilisateurs.

Dans leur sillage, les nouveaux entrants, qui ont choisi le téléphone portable pour distribuer leurs services, misent également sur des tarifs très intéressants.

Ces concurrents d’un autre genre pour les enseignes historiques font désormais partie intégrante du paysage financier en France. Pour preuve, près de la moitié des sondés (47 %) se sont dits disposés à ouvrir un compte bancaire auprès d’un organisme en ligne. 14 % pourraient quant à eux se tourner vers la filiale d’un opérateur télécom telle qu’Orange Bank. Enfin, 12 % des personnes interrogées opteraient pour une banque « 100 % mobile » comme N26 ou Revolut.

Les clients sont prêts à payer pour bénéficier de conseils d’expert

Important Le choix du type d’établissement bancaire est motivé notamment par la question du coût.

En effet, les Français qui ont changé de banque principale évoquent comme raisons des conditions de prêt personnel peu attractives et la cherté de ses produits et de ses prestations.

Toutefois, il ressort de l’étude que même sans pratiquer les prix les plus bas, les banques ne sont pas condamnées à être totalement délaissées par leurs clients.

Important 35 % des répondants ont déclaré être prêts à se rendre en agence physique et à payer les conseils d’un expert, si la banque ne leur facture pas le compte et la carte.

La majorité d’entre eux envisagent ainsi un paiement à l’acte.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.