Lancement de la campagne FAIRE en faveur de la rénovation énergétique

Lancement campagne Faire pour la rénovation énergetique

Dans le cadre de la rénovation énergétique, l’État veut supprimer 50 % des « passoires énergétiques » d’ici la fin du quinquennat. À ce titre, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a lancé le 10 septembre dernier avec l’Ademe la campagne « Faire ». L’objectif principal : promouvoir la rénovation énergétique auprès du public.

Une initiative pour améliorer la visibilité de la rénovation énergétique

Le lancement de la campagne « Faire » (acronyme de « Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique ») a coïncidé avec une visite organisée de François de Rugy de la copropriété rénovée Rosny 2000 située dans le département de Seine-Saint-Denis.

Le gouvernement cherche au travers de cette initiative à améliorer la visibilité de la rénovation énergétique auprès des particuliers et des professionnels et les accompagner dans leur démarche. Par ailleurs, selon Julien Denormandie, secrétaire d’État au ministère de la Cohésion des territoires, également présent à Rosny, la mise en place d’une plateforme simple doit faciliter la compréhension des dispositifs par tous.

En outre, si la diminution des dépenses d’énergie reste un point essentiel, l’initiative vise également l’amélioration du confort des Français, comme l’exprime le slogan choisi : « Tous éco-confortables ».

Un déploiement progressif sur trois ans

« Faire » sera déployée progressivement d’ici 2020 et s’adresse à différents publics : les ménages, les acteurs du secteur de la rénovation ainsi que les collectivités territoriales. Des « conseillers Faire » seront à la disposition de tous les porteurs d’un projet d’optimisation de la performance énergétique d’un bâtiment. Parmi eux figurent des agents de l’Ademe, de l’Anah, de l’Anil, ainsi que des collectivités.

Dans quelques semaines, une communication à l’adresse du grand public sera lancée, en même temps qu’une charte d’adhésion à cette signature commune. Le but est de « faire émerger un réseau d’acteurs publics et privés autour de la rénovation énergétique ».

Cette sortie a également été l’occasion pour François de Rugy de reconfirmer l’engagement des pouvoirs publics dans le domaine du développement durable, en faisant « marcher main dans la main écologie et économie ».

Car l’État ne s’en cache pas : il attend les retombées des investissements réalisés, notamment les 14 milliards d’euros alloués à la rénovation d’un demi-million de logements. En parallèle, il a réformé les aides comme l’éco-PTZ ou le CITE afin de favoriser les ménages les moins aisés. Le successeur de Nicolas Hulot est en revanche resté évasif quant au remplacement de ce crédit d’impôt en prime. La présentation du budget de l’État devrait permettre d’en savoir davantage.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.