Évolutions contraires des taux des prêts aux entreprises et aux particuliers

Evolution contraire taux des prêts entreprises et particuliers

Si le contexte favorable sur le marché marocain du crédit a largement bénéficié aux entreprises, les ménages ont emprunté à des taux plus élevés au cours du deuxième trimestre de cette année. Les directeurs généraux de trois établissements bancaires locaux ont apporté des explications à Médias24.

Conditions de financement attractives pour les entreprises

Selon une récente étude de Bank Al-Maghrib concernant les taux débiteurs entre le 1er avril et le 30 juin 2018, la moyenne des taux de prêts destinés aux entreprises a reculé à 5,14 %, en repli de 14 points de base.

Les TPME sont les principales bénéficiaires du mouvement avec une baisse de 31 pb, à 5,78 %. Le coût des crédits aux grandes entreprises est tombé pour sa part à 4,72 %, soit 3 pb en moins. Par ailleurs, les taux de plusieurs types de prêts, essentiellement distribués aux entreprises, ont diminué : les comptes débiteurs et crédits de trésorerie (-14 pb ; 5,20 %), les prêts à l’équipement (27 pb ; 5,29 %).

Important Selon les dirigeants de banques interrogés par Médias24, l’abondance de liquidités accentue la concurrence avec la multiplication des acteurs et un durcissement des conditions d’octroi sur certains secteurs présentant des risques d’impayés plus importants (BTP, tourisme, commerce, textile, etc.)

En parallèle, le marché est atone : sur un an à fin juillet 2018, la hausse des encours des emprunts contractés par les sociétés non financières privées n’a été que de 1 %, contre +3,5 % pour les crédits à l’équipement et -1,8 % pour les crédits de trésorerie. La conséquence est une offre attractive pour les clients solvables.

Impact moindre du contexte favorable sur les crédits immobiliers

Important En revanche, du côté des particuliers, les taux des prêts ont grimpé à 6,09 %, soit une hausse de 31 points de base (pb) par rapport au trimestre précédent.

L’impact de la conjoncture favorable est donc moins visible, notamment en matière de crédits à l’habitat. Les taux sont en effet descendus à un niveau plancher en 2017 et début 2018 (4,20 % hors taxe). Avec un nombre croissant de banques échaudées par les forts taux de sinistralité des entreprises et qui se tournent massivement vers le marché des particuliers, la guerre des prix fait rage.

Et le prêt logement est particulièrement concerné, car considéré comme peu risqué grâce aux garanties réelles. Toutefois, les taux se sont légèrement redressés après un avertissement de Bank Al-Maghrib. La moyenne se situe actuellement à 5 - 5,5 % (majoration de 20 pb), mais en passant par les courtiers, beaucoup d’emprunteurs parviennent à décrocher des prêts immobiliers à 4,5 %.

Hausse plus marquée sur les prêts à la consommation

Important Quant aux crédits à la consommation, les taux ont augmenté à 6,57 % (+17 pb), du fait de la sinistralité en hausse (+6,3 % de créances en souffrance des ménages depuis janvier) ayant entraîné un relèvement des taux.

Mais surtout, cette évolution est due à la forte demande, l’encours ayant crû de 5,6 % à fin juillet en glissement annuel. Le crédit auto classique en est le moteur, les ventes de véhicules neuves s’étant sensiblement améliorées, notamment grâce au salon Auto Expo, qui s’est tenu en avril. De leur côté, la LOA (surtout l’offre à 0 %) est limitée à cause du risque fiscal, et le prêt personnel non affecté reste en repli.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.