Espoir de remontée des cours de l’or après la débâcle du premier semestre

Espoir d'une remontée du cours de l'or

La chute du cours de l’or semble inéluctable. Récemment, la valeur de l’once est tombée brièvement sous la barre symbolique des 1 200 dollars, revenant au seuil de janvier 2017. La crise turque a aggravé sa dépréciation, alors que le niveau du dollar se maintenait à un pic depuis plus d’un an. Les économistes anticipent toutefois une amélioration au second semestre.

Le cours de l’or poursuit sa tendance baissière

Important Les cours de l’or étant libellés en dollars, l’évolution du billet vert influe mécaniquement sur la valeur du métal jaune.

Mais la crise turque modifie les règles. En effet, la banque centrale turque, l’un des principaux acheteurs d’or sur la scène internationale l’an dernier, a permis aux banques commerciales d’utiliser le métal au lieu de la lire turque pour respecter les seuils de réserves obligatoires. Depuis la fin de l’année 2011, le système financier local a par conséquent accumulé un important stock d’or qu’il peut échanger lorsque la lire turque a besoin de soutien, laquelle l’a entraîné dans sa débâcle.

Important S’agissant toujours de la Turquie, un deuxième facteur pourrait expliquer le mouvement baissier de l’or : les rumeurs de ventes des parts de la CBRT et des autres banques, alors que la banque centrale a réduit le coefficient de réserves obligatoires pour les banques.

Un rebond attendu durant la deuxième moitié de 2018

Certains experts se montrent néanmoins optimistes quant à l’évolution de la valeur de l’or d’ici la fin de l’année.

Important ICBC Standard Bank mise ainsi sur une remontée à 1 300 dollars l’once.

Pour Marcus Garvey, analyste au sein de l’établissement

« Le dollar fort devrait avoir une moindre influence sur le cours de l’or au cours du second semestre ».

Marcus Garvey

Il soutient que

« Les investisseurs ont déjà tenu compte de la probabilité de deux ajustements supplémentaires des taux de la Fed jusqu’au 31 décembre ».

Marcus Garvey

Important Par ailleurs, dans l’éventualité d’une décélération de l’économie américaine, le dollar serait affecté, ce qui profiterait au métal jaune.

Or, en effet, non seulement les embauches ont ralenti en juillet aux États-Unis, mais les taux d’intérêt en hausse ont entraîné une décrue du crédit à la consommation, qui est pourtant un moteur de la consommation, elle-même un pilier de l’économie nationale. En parallèle, les mesures prises par la Banque centrale chinoise pour freiner la dépréciation du yuan ont impacté positivement le cours du métal.

Et alors que les analystes voient la faiblesse de l’or comme un point d’entrée intéressant pour les investisseurs, force est de constater le désintérêt de ces derniers ces derniers mois. Commerzbank déclare ainsi que :

« Depuis juillet, les gestionnaires de fonds multiplient les ventes ».

Le Conseil mondial de l’or ajoute que :

« Les réserves physiques mondiales, bases des fonds indiciels cotés (ETF), ont enregistré un nouveau repli de 47 tonnes au total en juillet et durant la première semaine d’août ».

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.