Le recours aux aides à l’entretien-rénovation énergétique est en baisse

Recours aux aides entretien renovation énergetique en baisse

Pour permettre aux ménages de procéder aux travaux de rénovation et d’entretien énergétiques nécessaires avant une vente ou une mise en location, différentes aides existent : le dispositif Habiter de l’Anah, l’éco-prêt et le CITE. Mais d’après une récente étude, malgré ces financements, le nombre de « passoires énergétiques » demeure élevé.

L’éco-prêt surpassé par le programme Habiter Mieux

Le programme Habiter Mieux de l’Agence nationale pour l’Habitat et l’éco-prêt ou eco ptz font partie des subventions destinées aux travaux de rénovation ou d’entretien énergétiques proposés aux ménages. Très sollicité à ses débuts, l’éco-prêt semble ne plus faire l’unanimité.

Le nombre de demandes est en baisse constante, avec un taux de pénétration du public cible de l’ordre de 0,1 %. Seuls 24 000 ménages ont pu profiter de cette aide au financement l’année dernière. Les Français lui préfèrent le programme Habiter Mieux de l’Agence nationale pour l’habitat. Le recours à ce dispositif en 2017 a augmenté de plus de +28 % et a bénéficié à 52 000 logements.

Le CITE est également en net recul

1,2 million de maisons et appartements ont profité du CITE en 2017.

Important Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique reste la principale solution vers laquelle les ménages se tournent pour financer les opérations de rénovation de leur résidence. Toutefois, 75 % des projets concernent les interventions sur les systèmes d’isolation thermique.

Néanmoins, si 90 000 logements en plus ont pu bénéficier de cette aide en un an, le coût des travaux relatifs à chaque euro de crédit d’impôt alloué est en baisse. Il est passé de 7,2 € en 2013 à moins de 4 € l’année dernière.

La majorité des logements vendus ou en location est peu performante

Selon les résultats de cette étude demandée par un spécialiste de la rénovation énergétique,

de nombreux logements cédés ou mis en location en 2017 ne sont toujours pas conformes aux normes relatives aux performances énergétiques.

Seuls 4 % des biens vendus et à peine 7 % de ceux qui sont loués appartiennent aux classes A et B. La plupart des logements vendus depuis 2013 se trouvent dans les catégories les plus énergivores, étiquette énergétique de D à G.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.