La fabrication de batteries, enjeu majeur des constructeurs de véhicules électriques

Un mécanicien devant une batterie de voiture

À travers le monde, les ventes de voitures électriques sont en forte progression, et le cabinet Boston Consulting pense qu’à l’horizon 2030, elles représenteront la moitié du marché mondial, dont une grande part reviendra à la Chine. Cependant, la fabrication de batteries demeure un défi majeur, alors que l’autonomie est un élément essentiel pour ce type de véhicules.

Impact du succès des véhicules électriques sur l’industrie des batteries

L’Empire du Milieu est déjà le plus grand marché automobile mondial, et un gros client pour les véhicules électriques ou hybrides. En 2017, 780 000 exemplaires ont été écoulés et avec les quotas mis en place à partir de 2019, le nombre de ventes annuelles devrait atteindre 2 millions d’unités.

Avec ce boom, la pression croît pour les producteurs de batteries. Ce composant extrêmement coûteux détermine en effet l’autonomie du véhicule, facteur auquel les acheteurs accordent la plus grande importance. De plus, cette technologie évolue très rapidement pour augmenter constamment la performance des véhicules et lever les réticences des automobilistes.

Pour ces raisons, les constructeurs ne s’aventurent pas à investir eux-mêmes dans la production de batteries. La marque nippone Nissan a récemment mis fin à un partenariat en ce sens avec l’industriel NEC, un de ses compatriotes.

Parmi les rares entreprises actives dans le développement de batteries pour véhicules fonctionnant à l’électricité, les plus grandes sont BYD et CATL, et toutes les deux sont chinoises.

Leur croissance devrait encore s’accélérer avec l’essor de l’électrique, d’autant que Pékin oblige les constructeurs à recourir à des composants made in China.

En parts de marché, CATL, par exemple, est très proche du groupe japonais Panasonic et elle vise une capacité de production cinq fois supérieure d’ici 2020 grâce à une immense usine chinoise et à un futur site européen.

Tension croissante sur le marché mondial du cobalt

Les ambitions des acteurs de ce secteur risquent d’être freinées par les tensions de plus en plus fortes sur le cobalt et le lithium, principales matières premières utilisées pour la fabrication de batteries.

À l’horizon 2025, la demande de cobalt, portée notamment par l’automobile, pourrait représenter le triple de l’offre actuelle

FMI.

La conséquence serait une flambée de son cours, qui a déjà augmenté de 200 % depuis début 2016.

Sur ce marché tendu, les constructeurs doivent leurs sources d’approvisionnement, comme BYD, Volkswagen, Daimler ou encore BMW. Dans cet objectif, des firmes chinoises achètent de nombreux sites miniers en République démocratique du Congo, exportateur de 60 % de la production mondiale de cobalt.

Quant au lithium, les Chinois disposent d’un avantage concurrentiel de taille grâce aux groupes Tianqi, Ganfeng et des parts dans les mines de lithium australiennes.

Il reste que l’extraction de ces indispensables minéraux soulève des problèmes éthiques, les ONG dénonçant notamment le travail d’enfants sur les sites de cobalt en RDC. Afin de préserver leur image, les industriels disent prendre les mesures nécessaires, à l’exemple de Pékin, qui a créé en 2016 « l’Initiative cobalt responsable », où se sont engagées de nombreuses firmes, pour ne citer qu’Apple ou Daimler.

Les industriels, avec Tesla en tête, espèrent qu’à terme, les progrès technologiques permettront de réduire la quantité de cobalt utilisée dans les batteries et d’en réduire ainsi le coût.

Les ménages intéressés par l’acquisition d’un véhicule électrique peuvent le financer avec un crédit à la consommation spécifique : le prêt auto.

L’offre étant large, les comparateurs de crédit leur seront d’une aide précieuse pour connaître les conditions d’emprunt possibles.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.