L'emprunt pour boucler les fins de mois est bien plus courant qu’il n’y paraît

Contracter un crédit conso

Si pour la plupart des emprunteurs, un crédit vise un projet bien défini comme l’achat d’un logement ou d’une voiture, ce mode de financement est pour 18 % des Français une solution de secours face aux contraintes budgétaires, c’est-à-dire qu’ils contractent un crédit pour remédier aux difficultés financières.

Un crédit pour faire face aux difficultés financières

La logique laisse à penser que les ménages ne contractent un prêt personnel qu’après mûre réflexion pour réaliser un projet concret. Ce n’est pourtant pas toujours le cas. En effet, une étude récente rapporte que pour près de 1 Français sur 5, le crédit sert à boucler les fins de mois difficiles.

Ce cas concerne principalement les ménages à faibles revenus, dont la situation financière est compliquée. Leurs revenus avoisinant les 2500 euros, ils ont du mal à boucler les fins de mois, et se retrouvent dans l’impossibilité d’épargner.

Pour ces emprunteurs, souscrire un prêt personnel permet de disposer rapidement de liquidités. Le montant moyen de leurs emprunts est d’environ 8900 euros, contre 8600 euros en moyenne pour l’ensemble des emprunteurs.

Les profils qui ont le plus recours au crédit « secours »

Parmi ces emprunteurs qui font habituellement du prêt à la consommation une solution de secours, les femmes sont particulièrement nombreuses : elles représentent 67 % d’entre eux, contre 57 % dans l’ensemble des emprunteurs.

C’est le cas également des seniors : les 65 ans et plus représentent 27 % des souscripteurs, alors que dans l’ensemble, ils ne constituent que 19 % du « lot ».

Parmi ces abonnés du crédit « backup », 53 % rencontrent des difficultés financières à chaque fin de mois. Ils sont autant à déclarer avoir du mal à épargner, contre seulement 35 % pour l’ensemble des emprunteurs.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.