Les parents dépensent plus de 7 000 euros annuels pour les études supérieures de leurs enfants

Une famille et leur fille diplomée

L’institut CSA Research a réalisé pour Cofidis une étude concernant le budget que les parents consacrent chaque année à l’enseignement supérieur de leur progéniture. Le coût moyen, à 7 118 euros par enfant, cache des diversités importantes en fonction du type d’établissement et de la région. Pour réunir les fonds nécessaires, les parents s’y prennent plusieurs années à l’avance.

De fortes disparités liées à la filière et au critère géographique

Sur les 7 118 euros que la famille dépense annuellement pour les études supérieures de chaque enfant, le logement représente le plus gros poste, à 2 107 euros en moyenne. Il est suivi par les frais de scolarité, qui s’élèvent à 1 897 euros, l’alimentation, qui requiert 1 182 euros.

L’argent de poche et le transport sont estimés à 704 euros et 274 euros respectivement, auxquels s’ajoutent les frais annexes.

Toutefois, deux principaux critères font varier ce montant :

  1. Le lieu d’habitation. À Paris, le logement alourdit considérablement le budget, puisqu’il revient à 4 014 euros contre 1 320 euros en province, soit pratiquement le triple. En restant vivre avec ses parents, l’étudiant évite un surcoût de 2 068 euros, qui porterait son budget global annuel à 8 461 euros. Lorsque l’enfant est contraint de quitter le nid familial, 20 % des parents recommandent la colocation et 14 % font jouer leurs relations.
  2. Le choix de la filière est un autre facteur déterminant. Alors qu’il faut 10 735 euros pour une école de commerce ou 9 733 euros en école d’ingénieurs, une année en cycle court revient à « seulement » 6 473 euros à l’université et 6 870 euros en BTS.

Les solutions de financement des études supérieures

Pour le financement, 53 % des familles peuvent compter sur les aides publiques comme une bourse étudiante ou l’Aide personnalisée au logement (APL), pour un total de 1 736 euros par an.

Conscientes de l’importance de la dépense qui les attend, 80 % des familles anticipent l’entrée de leur progéniture dans l’enseignement supérieur, dès la classe de seconde pour près de la moitié d’entre elles. 87 % des parents puisent en priorité dans leur épargne, surtout ceux qui disposent de revenus élevés, supérieurs à 4 501 euros nets mensuels.

Les foyers moins aisés doivent pour leur part recourir au prêt personnel pour 10 % d’entre eux ou au prêt étudiant dans 6 % des cas. Pour contribuer aux dépenses, 24 % des étudiants prennent un job à temps partiel.

En outre, pour permettre à leurs enfants d’effectuer le cursus de leur choix dans l’enseignement supérieur, 55 % des Français, notamment les ménages modestes, doivent renoncer à certains achats ou reporter des projets.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.