Les bilans des établissements de crédit au Luxembourg sont en pleine progression

Paysage du Luxembourg

Les bilans des établissements de crédit luxembourgeois sont prometteurs. Les chiffres, en mai 2018, enregistrés par la BCL ou Banque centrale du Luxembourg sont en nette augmentation. Cette progression est considérable comparée aux performances du mois d’avril et celles de l’année précédente. Certaines activités se distinguent du lot grâce à des résultats optimaux.

La Banque centrale du Luxembourg (BLC) a récemment publié les bilans des établissements de crédit dans le pays concernant les résultats du mois de mai 2018.

Les chiffres se sont considérablement améliorés par rapport au mois d’avril dernier. De même, la croissance est plus que notable comparée à celle de la même période en 2017.

Cette évolution concerne l’intégralité des composants. Certaines activités se démarquent parmi tant d’autres grâce à des performances significatives. Quelques secteurs ont en effet affiché une amélioration qui a atteint plusieurs millions d’euros en glissement annuel. Il s’agit des dépôts résidents du secteur des AIF.

Une nette évolution des bilans de la BCL en mai 2018

Selon la Banque centrale du Luxembourg, les établissements de crédit ont atteint les 773 834 millions d’euros le 31 mai dernier. L’évolution est plus que notable puisqu’elle s’établit à 15 454 millions d’euros en un mois.

En effet, le montant était à 758 380 millions d’euros en avril 2018. La croissance est de ce fait de 2%. En glissement annuel, la progression s’élève à 0,4% et le solde interbancaire a affiché un résultat à 142 695 millions d’euros pour la même période.

Du côté des crédits à la clientèle non bancaire résidente, l’augmentation est de 2,2% en un mois. Ce ratio représente un montant de 1 945 millions d’euros pour afficher une accélération de 10 747 millions d’euros par rapport à mai 2017. Ce qui représente une évolution de 13,4%.

Trois secteurs d’activités sont à l’origine de la performance des crédits à la clientèle résidente non bancaire. Cela concerne les offres de prêts destinés aux sociétés non financières (SNF), aux ménages (immobilier) et aux autres intermédiaires financiers (AIF).

Ces composantes ont ressorti, respectivement, une croissance de 12,2% pour 2 816 millions d’euros, 8,1% pour 2 163 millions d’euros et 27,1% pour 6 207 millions d’euros.

La progression des dépôts résidents du secteur des AIF est la plus notable

En ce qui concerne les dépôts du secteur non bancaire résident, ils ont progressé de 3,5% en un mois. Ce pourcentage représente un montant de 8 167 millions d’euros. En une année, le résultat est monté à 9 848 millions d’euros pour un ratio de 4,3%.

Les dépôts résidents du secteur AIF ont affiché une montée non négligeable de 3,8% pour afficher un rendement élevé à 6 181 millions d’euros. À savoir que ceux-ci intègrent les fonds monétaires et non monétaires qui ont accumulé jusqu’à 70,4% de hausse.

Les dépôts des SNF résidents se sont, quant à eux, accélérés de 610 millions d’euros pour 4,0%. Et les dépôts des ménages résidents ont progressé de 2 214 millions d’euros avec une croissance de 6,4%. Une situation peu étonnante étant donné que bon nombre de produits comme le crédit conso sont à la portée des Luxembourgeois.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.