Emprunter pour partir en vacances, attention au surendettement

 Une famille en vacances

Au Québec, certaines familles sont prêtes à d’énormes sacrifices pour pouvoir s’offrir des vacances. Malgré les risques que cela comprend, elles sont nombreuses à souscrire un emprunt pour financer leurs voyages, et ce, à des taux exorbitants. Selon les sondages menés par l’Ordre des CPA et la CAA-Québec, 20 % des Québécois envisagent de contracter un prêt cette année pour partir en vacances.

On appréhende de moins en moins les remboursements difficiles

Ce qui paraissait inimaginable il y a encore 10 ans est désormais devenu une pratique courante. Même si elles ont plusieurs crédits en cours (immobilier, auto) et d’autres factures en instance de paiement, les familles québécoises ne veulent plus renoncer à leurs vacances qu’elles disent avoir bien méritées.

Mais c’est souvent une spirale infernale, dont elles auront plus tard beaucoup de mal à se sortir.

Important Les voyages coûtent cher et lorsqu’on est emporté par l’élan, les dépenses s’accumulent de manière incontrôlable.

On ne se rend compte de l’ampleur de la dette que bien longtemps après

Le problème avec les prêts personnels qu’on n’arrive pas à rembourser, c’est que plus elles tardent, plus les intérêts gonflent, tant et si bien que le surendettement parait vite inéluctable.

Un exemple frappant pour illustrer ce constat : un prêt de 2000 dollars dépensé en voyages nécessitera 36 années de remboursement si l’emprunteur opte pour le paiement minimum de 2 % ; et il aura payé jusqu’à 6 200 dollars d’intérêt.

S’il a les moyens de verser une mensualité plus importante, même en remboursant 100 dollars par mois, il lui faudra encore deux ans pour s’acquitter de sa dette et les intérêts atteindront 424 dollars.

Partir en vacances sans se ruiner, c’est possible

Il existe des astuces simples pour s’offrir un séjour et en revenir l’esprit tranquille. Par exemple, faire une croix sur toutes les destinations qui nécessitent de prendre l'avion, car les billets coûtent cher dans la majorité des cas.

De même, il peut être judicieux de décaler le départ, histoire d’avoir plus de temps pour économiser de l’argent (une épargne serait l’idéal) et bien planifier le voyage. Beaucoup font aussi en sorte d’obtenir des crédits d’impôt et des avantages fiscaux, somme qu’ils pourront ensuite injecter dans leur budget « vacances ».

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.