Pékin met de l’ordre dans la jungle des prêts en ligne

 Ensemble de devises financières

Les autorités chinoises s’attaquent au « Far West » de la finance en ligne et des microcrédits, jusque-là peu réglementés. De nouvelles dispositions sont entrées en vigueur pour mieux encadrer ce secteur en plein essor et contenir l’endettement excessif des ménages, lequel fait peser la menace d’un risque financier sérieux sur l’économie chinoise.

Envolée des crédits toxiques

Jia Xinru est un peu fauchée. Alors qu’elle était encore étudiante et sans revenus, toutes les banques ont refusé de lui prêter de l’argent.

Du coup, pour pouvoir financer certaines de ses dépenses, comme l’achat de nouveaux vêtements ou d’un projecteur pour diffuser ses séries préférées directement sur le mur, elle a opté pour les offres de prêts en ligne d’Ant Financial, le bras financier du géant de l’e-commerce Alibaba

Important Mais l’ennui avec ce type de crédit, c’est que l’organisme est peu regardant sur la solvabilité de ses clients et que les fonds sont débloqués en seulement quelques clics.

Ce qui a amené la jeune femme à s’endetter davantage, jusqu’à se retrouver endettée jusqu’au cou.

Désormais âgée de 24 ans, elle a bien du mal à rembourser ses dettes. Elle doit encore près de 7 600 euros à son créancier. Elle travaille actuellement comme secrétaire, mais ses mensualités pèsent lourdement sur ses maigres revenus.

Jia Xinru est pourtant loin d’être un cas isolé. Comme elle, des millions de Chinois se trouvent aujourd’hui dans la même situation, ce qui inquiète fortement les autorités chinoises.

Surfant sur le boom des paiements en ligne et sur celui des Smartphones, les plateformes de prêts à la consommation en ligne ont connu un essor considérable ces dernières années, contribuant à l’endettement excessif des ménages chinois, dont le niveau de dette a été multiplié par deux en à peine 5 ans.

Selon les statistiques officielles, seul un Chinois sur trois détient une carte bancaire, et de nombreux entrepreneurs privés ont du mal à obtenir un financement auprès des banques classiques, lesquelles préfèrent prêtre aux grandes compagnies et aux entreprises publiques.

Pour ces derniers, la finance en ligne est presque devenue une alternative incontournable.

La grande majorité de nos clients vivent dans de petites villes et ont vraiment de la peine à obtenir une carte bancaire

, reconnait un responsable chez la plateforme de prêt en ligne Guangxindai.

Faire le ménage dans le secteur de la finance en ligne

Face au boom des prêts en ligne, les géants de l’internet chinois tels que Tencent, Baidu ou encore Alibaba n’ont pas tardé à se positionner sur ce créneau. Ils offrent désormais possibilité de souscrire un crédit en quelques clics directement via leurs applications mobiles.

Quelques start-ups ont également suivi le mouvement. Parmi les plus populaires figurent PPDAI, Qudian ou encore China Rapid Finance. Ces dernières viennent d’ailleurs de rentrer en bourse. Pour le cas de PPDAI, qui est crédité de 9 millions d’utilisateurs, le nombre de prêts accordés a été multiplié par 5 en l’espace de deux ans.

En tout, le marché du microcrédit chinois est évalué à 152 milliards de dollars. Et la Chine représente 85 % des « crédits alternatifs » dans le monde.

Important Reste que dans la deuxième puissance économique mondiale, dont la dette excède 250 % du PIB, c’est surtout l’endettement inquiétant des sociétés et des collectivités locales qui est le plus à craindre. Mais le niveau alarmant de la dette des ménages n’est pas en reste, au moment où la Chine tente de lutter contre le « shadow banking » non régulé.

Ainsi, Pékin a annoncé en décembre dernier vouloir mieux réglementer le secteur de la finance en ligne et des microcrédits, pour en finir avec les nombreuses dérives et, surtout, limiter les risques financiers que font peser ces prêts toxiques sur l’économie.

Ces nouvelles dispositions prévoient notamment :

  • d’interdire l’accès au crédit pour les personnes sans revenus ;
  • de plafonner le taux d’intérêt par an à 36 % ;
  • et aussi de bannir les pratiques indécentes parfois utilisées par les organismes pour recouvrer leurs créances.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.