La nouvelle hausse des crédits distribués dans la zone euro en novembre dernier

Hausse graphique

Selon le rapport de la Banque centrale européenne pour le mois de novembre, le volume de crédits octroyés aux ménages et aux entreprises de la zone euro a encore augmenté. Les banques de la région ont ainsi accordé 2,9 % de prêts en plus aux sociétés non financières et aux particuliers. En octobre et en septembre, ces financements avaient progressé respectivement de 2,8 % et 2,7 %.

Croissance plus rapide des crédits aux entreprises

La plus forte croissance est attribuée aux prêts aux entreprises, dont le rythme a grimpé à 3,1 % en novembre (+0,2 % par rapport à octobre). La distribution de prêts courts (entre 1 et 5 ans) s’est accélérée : après une augmentation de 4,5 % en octobre, ils ont gagné 5 % en novembre.

En comparaison, la progression des crédits aux ménages a été plus modérée, à 2,8 % en novembre contre 2,7 % au cours des deux mois précédents. Les taux d’intérêt très attractifs expliquent le rebond des prêts aux particuliers en 2015 après la période 2013-2014 marquée par un repli.

Dans le détail, les prêts conso ont bondi de 7,0 % d’une année à l’autre en novembre après +6,7 % en octobre. L’inverse, le volume d’emprunts immobiliers consentis a légèrement diminué, à +3,3 % après 3,4 % au mois précédent.

Quel taux pour votre projet ?

Taux d’inflation toujours éloigné de l’« idéal » de la BCE

De son côté, la masse monétaire M3 a crû de 4,9 % en novembre. Cet agrégat choisi par la Banque centrale européenne pour mesurer l’inflation et régulariser sa politique monétaire accuse donc un nouveau ralentissement en tombant de 5,2 % en septembre, puis 5,0 % en octobre.

L’évolution des prix est en effet essentielle à la BCE. Les statistiques de l’Office européen des statistiques Eurostat montrent un taux d’inflation de 1,4 % et 1,5 % pour le 10e et le 11e mois de 2017.

On est donc encore loin des 2,0 % d’inflation considérés par la BCE comme l’indicateur d’une économie en bonne santé. Et l’atteinte de cet objectif n’est pas pour bientôt : d’ici à 2020, lors de sa réunion de mi-décembre, l’institution table sur une hausse des prix de l’ordre de 1,7 %. Dans ce contexte, elle s’attend cette année à une intensification du débat sur l’arrêt de sa politique très accommodante.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.