L'isolation des combles perdus en profitant du dispositif CEE

Outils travaux à domicile

Le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) a été mis en place par la loi POPE afin d’encourager les travaux d’économies d’énergie. Les CEE donnent aux propriétaires la possibilité de jouir d’une prise en charge totale ou partielle des coûts des aménagements apportés à leur bien immobilier. Et l’isolation des combles figure dans la liste des travaux prix en charge.

L’intérêt de bien isoler sa maison

Il est bon de savoir que l’énergie apporte une plus-value pour une maison. Ainsi, afin d’accroitre la valeur d’un bien, l’amélioration de l’isolation constitue l’un des moyens les plus accessibles et simples. De ce fait, en procédant ainsi, le propriétaire gagne non seulement en confort, mais également en économie sur la facture d’énergie tout en valorisant son bien.

Afin de baisser la facture énergétique, l’isolation de l’habitat compte parmi les premiers travaux à entreprendre. Généralement, les travaux d’isolation commencent par la toiture, puis les murs. Ainsi, le propriétaire gagnera 40 % d’économie sur le chauffage. Il peut aussi intervenir sur les combles.

À ce propos, est défini comme « comble perdu » l’espace mansardé sous la toiture lorsqu’il n’est ni chauffé ni aménagé. Cet espace vide constitue une source de déperdition d’énergie importante. Selon les estimations de l’ADEME, 25 % à 30 % de la chaleur du bâtiment sont perdus à cause d’un toit mal isolé. D’où l’intérêt de réagir à ce niveau.

Quel taux pour votre projet ?

Profiter des aides

Avant d’entamer tous travaux d’aménagement ou d’isolation, il est judicieux de faire établir un devis par un professionnel. Le devis renfermera entre autres, dans le cadre du CITE, les critères techniques et normes de performance.

Pour l’Éco PTZ, le ratio avec la quantité totale existante (le pourcentage d’isolation sur la surface totale) doit également y figurer, car c'est un élément important.

Bien que les CEE encouragent les propriétaires à réaliser des travaux d’aménagement sur leurs bâtiments, d’autres aides sont également accessibles, à l’instar des aides locales, du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), de l'éco prêt à taux zéro et des primes CEE.

Nombreux sont les ménages qui peuvent être éligibles à ces aides pour le financement desdits travaux. Ils peuvent alors faire appel à des professionnels afin d’obtenir des estimations concernant le montant de leur projet d’aménagement.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.