Le microcrédit : une forme de prêt qui a le vent en poupe

 Une lampe sur un tas de pièces

Le microcrédit s’est retrouvé au cœur des débats lors de la semaine de réflexions organisée par l’association pour le droit à l'initiative économique (Adie). Considéré comme un instrument d’insertion pratique malgré des taux d’emprunt relativement élevés par rapport à ceux pratiqués par les banques traditionnelles, cette forme de prêt a le vent en poupe. En effet, le microcrédit permet de financer des projets allant de 300 euros à 10 000 euros.

50 000 projets financés par an

Pour dix anciens chômeurs qui ont eu recours au microcrédit pour financer leurs activités, les statistiques rapportent qu’entre huit et neuf sont demeurés actifs trois ans plus tard. La moitié d’entre eux parviennent même à se passer des minima sociaux. En revanche, il s’agit le plus souvent d’auto-emploi.

C’est-à-dire que pour chaque activité, il n’y a qu’un seul emploi créé. Toutefois, la tendance est au recrutement : en moyenne, deux emplois et demi se créent après trois ans d’activité.

Chaque année, le microcrédit permet à 50 000 projets de voir le jour. Près de deux tiers de ces petites entreprises demeurent toutefois fragiles en raison de la faiblesse de leurs revenus.

Important Pour la majorité, il s’agit de sociétés de services, la part de l’industrie demeure très faible.

Attention au surendettement

Cette forme de prêt n’est pas réservée qu’au financement d’une activité professionnelle. Depuis quelques années, la demande de prêts personnels pour des achats matériels ou pour financer une formation a beaucoup augmenté.

Elle a triplé au cours des trois dernières années. Bien qu’ils ne représentent qu’un cinquième des emprunts octroyés au titre du microcrédit, ces prêts personnels tendent à se banaliser, raison pour laquelle les observateurs lancent un appel à la vigilance contre le risque de surendettement.

Ils rappellent les cas de la Chine et de l’Inde, qui sont victimes du succès de cette forme de prêt. Dans ces pays, les cas de surendettement ont explosé. Les sociétés prêteuses prolifèrent et pratiquent des taux excessifs. En Chine, l’ampleur du phénomène a poussé les autorités à instituer un cadre réglementaire strict.

En tout cas, le microcrédit est bien parti pour se développer. L’avenir de cette forme de prêt repose toutefois encore sur la régulation du marché.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.