La production de crédit à la consommation repart à la hausse

 Ensemble de pièces

Avec le regain de confiance des ménages et la reprise de la consommation, le marché du prêt conso reprend des couleurs, signant une première augmentation après quelques années de stagnation. Porté notamment par la LOA et les prêts non affectés, il atteint 166 milliards d’euros d’encours. Toutefois, le retour de la croissance ne l’exempte pas de défis de taille en 2018.

Reprise de la production après des années de stagnation

L’économie de l’Hexagone se porte mieux, et cette embellie se traduit par des chiffres en hausse pour les dépenses de consommation des Français. Le secteur du crédit à la consommation profite de cette conjoncture favorable, comme le montrent les statistiques contenues dans un récent rapport de la Banque de France.

L’encours total des prêts accordés par les grands groupes bancaires ou leurs filiales spécialisées comme Cetelem pour BNP Paribas, Franfinance pour la Société Générale ou encore Sofinco pour Crédit Agricole, etc. a ainsi enregistré une croissance de 6 % d’une année à l’autre et s’établit à 166 milliards d’euros. Cette évolution est d’autant plus notable que la période 2011-2015 a été marquée par une stagnation.

Les piliers de la croissance du crédit conso

La progression observée est attribuée en premier lieu aux performances de la location automobile avec option d’achat (LOA).

Ce segment du secteur du financement automobile est en effet en plein essor, son encours ayant réalisé un bond de 35 % sur un an. Le crédit-bail, comme il est également communément désigné, a d’ailleurs été le principal moteur du marché des voitures neuves.

Mais le crédit à la consommation doit également sa bonne santé retrouvée aux prêts dits « non affectés », accordés aux consommateurs sans justification de leur usage.

Important Fin septembre 2017, ce segment représentait un encours de 77 milliards d’euros.

Au dynamisme de l’économie s’ajoutent les taux d’emprunt toujours très faibles qui permettent aux établissements prêteurs de dégager des marges confortables tout en proposant des conditions attractives aux particuliers emprunteurs.

Ces derniers ont d’ailleurs tout intérêt à comparer plusieurs offres pour dénicher le prêt le moins cher.

Les défis à relever par le secteur du prêt conso

Malgré un contexte qui s’améliore, des défis de taille attendent le secteur. D’une part, les contrats de LOA signés depuis 2015 vont arriver à expiration, posant la question de la revente de centaines de milliers de véhicules.

D’autre part, la concurrence accrue sur le marché impose aux organismes de crédit d’élaborer des propositions de prêts sur mesure pour s’adapter aux exigences de clients de plus en plus volatils. Or, cette personnalisation requiert une mutation du modèle économique, tant sur l’aspect technologique qu’organisationnel.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.