Prêt étudiant : de nombreux Américains ont toujours du mal à s’en sortir

Pret etudiant américains

Les études supérieures coûtent cher aux États-Unis. Un cursus universitaire complet nécessite environ 35 000 dollars. Ainsi, une fois le lycée terminé, les jeunes Américains se retrouvent souvent face à un dilemme : poursuivre les études et s’endetter fortement pour assumer ces frais de scolarité grandissants, ou arrêter et prendre le risque de n’obtenir que des emplois à faible rémunération.

Une dette non négligeable

Avec les nombreuses banques et les autres organismes de crédit présents sur le territoire, il n’est guère difficile d’obtenir un prêt étudiant au pays de l’oncle Sam.

Important Le problème réside dans le remboursement du crédit contracté, une fois le diplôme en poche.

En moyenne, pour financer leurs études supérieures, les jeunes Américains empruntent entre 15 000 et 20 000 dollars. Les plus aisés (une minorité) s’endettent à hauteur de 40 000 dollars.

Mais paradoxalement, ce ne sont pas les plus gros prêts qui rencontrent des difficultés de remboursement.

Ceux qui sont issus de familles riches peuvent compter sur leurs proches (les parents, dans la majorité des cas) pour les aider.

Important Mais ceux qui sont moins bien lotis entameront leur vie professionnelle avec une énorme dette sur les bras alors qu’ils devront en plus faire face aux dépenses journalières (loyer, nourriture et factures diverses).

Et le surendettement n’est jamais très loin.

Certains tentent de faire bouger les choses

Conscientes des difficultés rencontrées par les jeunes dans le financement de leurs études, certaines personnalités tentent de faire évoluer la situation, à l’image de Michael Bloomberg, l’ex-maire de New York.

Le milliardaire a octroyé 1,8 milliard de dollars à son ancienne université afin de donner à des jeunes issus de milieux modestes la possibilité de poursuivre leurs études au sein de l’établissement.

Bien que très généreux, le geste de Michael Bloomberg n’a pas vraiment fait l’unanimité du public, notamment auprès de Sandy Baum, une spécialiste de l’enseignement universitaire.

Elle aurait préféré que ladite somme soit distribuée dans des établissements scolaires moins huppés (donc plus accessibles à un plus grand nombre) afin d’y améliorer la qualité des formations.

D’autres personnalités, comme Joanna Darcus, avocate pour l’organisme de protection des consommateurs NCLC, militent pour la revue à la baisse des coûts de l’enseignement ainsi que pour l’augmentation du montant des bourses universitaires.

Selon elle,

le système de financement des études par la dette est défectueux et doit être abandonné.

Joanna Darcus

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.