PPE : restructurer les aides pour accompagner la rénovation énergétique

PPE restructuration aides rénovation énergétique

La dernière Programmation pluriannuelle énergétique (PPE) récemment présentée par le gouvernement a pour objectif principal de faire baisser les consommations d’énergie. Il existe actuellement plusieurs dispositifs destinés à soutenir financièrement les ménages qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique, mais le ministre responsable considère qu’il est essentiel de modifier le système d’aide.

Réduire les consommations et favoriser les énergies renouvelables

Dans la Programmation pluriannuelle énergétique (PPE) qui expose la stratégie à adopter dans le secteur énergétique pour les dix ans à venir, « la baisse des consommations demeure une priorité », selon le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy.

Le PPE mise également sur les énergies renouvelables, qui bénéficieront d’un appui allant jusqu’à 8 milliards d’euros par an, contre les 5 milliards d’euros actuels.

Important La part du nucléaire dans la production d’électricité sera aussi progressivement diminuée pour arriver à 50 % en 2035.

La rénovation énergétique au cœur de la PPE

Le ministre François de Rugy a aussi déclaré vouloir « réunir les acteurs du bâtiment et de l’énergie » dans le but de mieux coordonner la rénovation énergétique.

Il a notamment pointé du doigt le système d’aide actuel qui a, selon lui,

« Besoin d’être réformé ».

François de Rugy

Parmi les mesures annoncées par le gouvernement dans ce sens figurent :

  • la facilitation de l’éco-PTZ ;
  • l’intégration du changement de chaudière à fioul dans ce programme.

Le financement des rénovations est également évoqué. Le ministre insiste sur la nécessité de

« Faire collaborer les investisseurs privés à travers des offres adaptées ».

François de Rugy

La mise en œuvre de ces solutions devrait impliquer la participation des spécialistes de la construction et de l’énergie, ainsi que celle des banques.

Ces mesures contribueront à atteindre l’objectif fixé début 2018, qui consiste à rénover 500 000 habitations par an.

Le budget public alloué à ce projet s’élève à 14 milliards d’euros sur 5 ans.

Pour l’instant, les professionnels du bâtiment et de l’énergie regrettent surtout que le remplacement des fenêtres soit plus éligible au crédit d’impôt.

Important Le PLF 2019 a retiré cet élément, et les particuliers n’espèrent désormais aucune aide pour le renforcement de ces ouvertures dans le cadre de leurs travaux de rénovation énergétique.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.