Les Français et les véhicules neufs forment l’idylle parfaite

une femme dans une voiture neuve

Au mois de juillet, le nombre d’immatriculations a augmenté de manière impressionnante. Si certains observateurs interprètent ce fait comme un reflet de la reprise de l’économie, d’autres mettent en avant les différentes formules émergentes comme la location avec option d’achat. Dans tous les cas, les constructeurs sont les grands gagnants de la situation.

Le marché des véhicules neufs a connu un essor particulier au cours du mois de juillet 2018. En effet, les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 18,9% par rapport à l’année dernière sur la même période.

Et pourtant, les modèles sont plus onéreux à l’achat et leur entretien est d’autant plus coûteux. À quoi peut-on alors associer ces 175 397 nouvelles immatriculations durant le mois de juillet ? Certains professionnels du secteur affirment que cette situation reflète le mieux-être de l’économie.

Ils affirment également que le développement de certains modèles de consommation y est pour quelque chose, notamment la location avec option d’achat.

Quel taux pour votre projet ?

Une hausse de 18,9% des immatriculations

Le nombre d’immatriculations de voitures neuves en France a atteint 175 397 unités en juillet 2018, soit une augmentation de 18,9% par rapport au mois de juillet 2017. Peut-on associer cette hausse au nombre de jours ouvrés de cette année comparé à celui de 2017 ?

Même si le mois de juillet a compté 20 jours ouvrés en 2017 contre 22 jours en 2018, la tendance haussière semble s’étendre sur toute l’année.

En effet, le Comité des constructeurs français d’automobiles a annoncé que depuis le mois de janvier, le nombre d’immatriculations de voitures neuves a atteint 1,36 million, soit 6,3% de plus qu’en 2017 sur la même période.

Est-ce le signe d’une croissance économique en France ?

Ces chiffres portent à réflexion. Les modèles neufs sont à la fois coûteux à l’achat qu’à l’entretien. Et pourtant, ils continuent de séduire les ménages français.

De plus, la consommation en carburant de ces nouveaux modèles est souvent plus élevée, si l’on ne tient pas compte des véhicules électriques et hybrides.

Qu’est-ce qui justifie alors cette propension des Français à acheter des véhicules neufs, compte tenu des prix à la pompe ?

A SavoirCertains observateurs pensent qu’il s’agit d’un début de la reprise économique et que les ménages sont confiants au point de souscrire un financement auto à rembourser sur plusieurs années.

Quel taux pour votre projet ?

La LOA connaît un succès important

Il faut également noter que pour acquérir un véhicule neuf, les ménages peuvent désormais recourir à d’autres solutions que l’acquisition classique.

En effet, les formules comme l’autopartage ou la location avec option d’achat séduisent énormément les Français.

D’ailleurs, les statistiques montrent que les ménages qui ont opté pour la LOA renouvellent leur véhicule au bout de trois ans. En sachant que les autres automobilistes ne changent de voiture qu’au bout de six ans, on peut ainsi déduire que la LOA encourage massivement le renouvellement du parc automobile en France.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.