Le paiement instantanée débarque en France

 Deux mains tenant des téléphones mobiles

À l’heure de la digitalisation du marché bancaire, les établissements se doivent de suivre la tendance. Suite à l’arrivée des banques en ligne et des néobanques, vient le tour du service de paiement simplifié. À l’instar des banques digitales, ce mode de paiement risque fort de révolutionner le quotidien des Français.

Le 10 juillet dernier, le paiement instantané est arrivé sur le marché bancaire français. Cette nouvelle technologie a vocation de simplifier les paiements au quotidien.

ImportantCet atout majeur est tant intéressant pour les banques que pour les particuliers. Il va s’en dire qu’il est en voie de remplacer les paiements par espèce ou par carte de crédit.

Pratique et simple, le recours à ce type de paiement pourra diminuer les risques de fraudes à la carte bancaire. Toutefois, il lui reste encore du chemin à faire, comme passer à travers certains filtres de contrôle ou encore fluidifier les transactions entre différentes banques ou hors du territoire français.

Une révolution dans le secteur bancaire

Si cette technologie représente un potentiel énorme pour les banques, c’est bien parce qu’elle pourrait réduire certains coûts, notamment ceux liés à fraude. En outre, elle leur permettra de se passer des grandes filiales comme MasterCard ou Visa.

BPCE reste optimiste à cette situation. Selon ses estimations, d’ici 4 ans, entre 6 et 13% des transactions par les autres moyens de paiement déjà disponible pourront se faire via le paiement instantané.

Si aujourd’hui, seuls les établissements bancaires ont adopté ce nouveau mode de paiement, les Caisses d’épargne et les banques populaires de BPCE comptent l’adopter d’ici septembre. Ces structures prévoient de le proposer à leurs clients par le biais de leur Smartphone ou leur ordinateur.

Toutefois, les dates varient d’un établissement à un autre. Alors que BNP Paribas prévoit l’adhésion de cette technologie vers la fin de l’année, le Crédit agricole compte l’instaurer en réception dès novembre et en émission en début 2019.

Un nouveau moyen de paiement encore à améliorer

Certains pays européens comme l’Espagne, la Suède ou le Royaume-Uni ont déjà adopté le paiement instantané. Selon un expert financier de chez Deloitte, Julien Maldonato :

La France était en retard sur ce sujet, avec une pression concurrentielle moindre qu'ailleurs. Ce qui fait bouger les banques, c'est le sentiment d'être un peu plus vulnérables à l'arrivée de nouveaux acteurs souvent venus du numérique.

Julien Maldonato.

Sur le long terme, cette technologie innovante devrait être accessible à tous les usagers. D’ailleurs son utilisation est simplifiée :

  • Choisir un bénéficiaire,
  • Définir le montant,

Une fois ces étapes achevées, l’argent sera transféré en quelques secondes. Ainsi, plusieurs opérations seront accélérées, comme le remboursement de ses proches ou encore l’obtention d’un crédit conso.

Ce mode de paiement doit toutefois connaître certaines améliorations. En effet, malgré sa simplicité d’utilisation et sa praticité, il lui reste encore certains défis à relever. Selon le responsable paiement de chez BNP Paribas :

Il va falloir être capable d'exécuter ces opérations très rapidement, mais également de passer au travers d'un certain nombre de filtres de contrôles liés à la lutte contre le blanchiment, le terrorisme, aux règles de sanctions et d'embargo.

La BPCE d’ajouter :

Il faudra également développer des règles d'acceptation communes en Europe, des parcours clients fluides et unifiés sans différence selon la banque.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.