La LOA gagne du terrain malgré son coût élevé

 un couple assis sur leur nouveau vehicule

Les experts de la location avec option d’achat ont réussi un défi remarquable : faire de la LOA une solution de financement privilégiée pour l’acquisition d’une voiture neuve, et ce, en dépit de son coût relativement élevé. En effet, peu à peu, la LOA s’est imposé comme le mode de financement préféré des professionnels et des particuliers.

Un argument financier implacable

L’avantage financier, c’est le principal argument qui plaide en faveur de la LOA. À titre d’illustration, pour rouler dans une voiture d’une valeur de 24 100 euros, l’acquéreur doit rembourser des mensualités de 554,90 euros sur 48 mois, s’il choisit de souscrire un prêt auto (à un taux de 4,99 %).

En revanche, en optant pour la LOA, la même voiture ne lui coûterait que 361,15 euros par mois pendant 49 mois. Au terme du contrat, il a la possibilité de restituer le véhicule au concessionnaire ou de l’acquérir.

Un avantage financier qui ne manque pas de séduire les clients qui souhaitent rester à l’affût de nouveaux modèles sans se ruiner.

Un mode de financement qui coûte cher

Important Pourtant, les spécialistes de la LOA oublient souvent de préciser qu’à critères comparables, cette formule coûte plus cher qu’un crédit auto.

À titre de comparaison, en LOA, pendant les 49 mois de location, le client aura versé 17 696 euros en tout. Pour activer l’option d’achat, il doit payer la valeur résiduelle de l’auto, soit 10 686 euros. Le véhicule lui coûterait au final 28 502 euros.

Or, avec un prêt auto, le coût total de la voiture s’élève à 26 635 euros, soit 1 867 euros de moins qu’en LOA. En termes de taux, celui de la LOA équivaudrait à 5,97 %, soit un point de plus par rapport à un emprunt bancaire.

Et le raisonnement reste vrai même en cas de revente de la voiture.

En effet, si l’automobiliste ne garde pas le véhicule à l’issue du contrat de bail, il aura dépensé en tout 17 696 euros (le coût d’utilisation).

En revanche, en prêt auto, sur la même période, il aura déboursé 26 635 euros. Étant propriétaire de la voiture, il a la possibilité de la céder à un prix correspondant à sa valeur résiduelle. Au final, le coût d’utilisation du véhicule revient à 15 829 euros. Ce qui permet d’obtenir la même différence de 1 867 euros par rapport à la LOA.

Une formule qui séduit professionnels et particuliers

Traditionnellement, les professions libérales et les entreprises apprécient la LOA pour sa lisibilité en matière de coût d’utilisation, permettant ainsi de prévoir les charges associées à la mobilité.

Ces dernières années, les loyers abordables par rapport aux mensualités d’un prêt auto, les prestations complémentaires (entretien périodique, assistance en cas de panne…) et les garanties supplémentaires, sans oublier l’absence de contrainte de revente à la fin du contrat… ont toutefois permis à la LOA de séduire de plus en plus de particuliers, et de devenir le mode de financement numéro un en matière d’acquisition de véhicules neufs.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.