Croissance sur le marché automobile US en juin avant une probable contraction

circulation auto en Amérique

Le succès des SUV aux États-Unis fait le bonheur des leaders de l’industrie automobile nationale, dont les ventes ont progressé au mois de juin. Il semble donc que pour l’instant, les ménages ne craignent ni la hausse du prix du carburant et du coût du crédit ni l’impact de la guerre commerciale avec les pays partenaires.

Croissance des ventes liée au succès des SUV et grands pick-up

Plusieurs menaces planent sur les constructeurs automobiles américains :

  • des tensions exacerbées entre Washington et l’UE ainsi que la Chine ;
  • le risque d’augmentation des droits de douane ;
  • la fin d’un cycle de croissance qui a duré près d’une décennie.

Le mois dernier, des investisseurs ont cédé massivement les actions de Detroit General Motors, Ford et Fiat Chrysler, faisant baisser leurs cours respectifs à Wall Street de 1,34 %, 0,99 % et 1 %.

Important Néanmoins, la demande pour des SUV et grands pick-up, les modèles plus rémunérateurs pour les « Big Three », est restée soutenue.

Les données annualisées et corrigées des fluctuations saisonnières fournies par Autodata montrent un total de 17,47 millions d’exemplaires vendus en juin, soit plus d’un demi-million d’unités supplémentaires, pour 17,0 millions prévues. Entre 2016 et 2017, le volume de ventes est passé de 17,55 millions à 17,23 millions d’unités (-2 %).

Volumes de ventes en hausse chez les plus grands constructeurs

  • GM, le leader du marché, annonce une croissance de 4,6 % de ses ventes entre début avril et fin juin, à 758 376, surtout grâce aux pick-up et nouveaux crossovers. Le groupe se félicite de cette performance attribuée à une « économie vigoureuse et qui devrait le rester ».
  • Chez son dauphin, Ford, 230 635 voitures ont été écoulées en juin, soit 2 656 de plus en un an. Les ventes de SUV ont bondi de 8,1 % au niveau record de 77 453 pour le 6e mois de l’année.
  • Fiat Chrysler améliore également ses ventes de 8 % à 202 264 véhicules, principalement grâce à Jeep avec ses 19 % d’augmentation sur le mois.
  • Toyota Motor s’en sort bien aussi, la popularité des SUV RAV4 et Highlander ayant permis une hausse de 3,6 %, à 209 602 unités.
  • Mercedes-Benz USA fait figure d’exception, la filiale de Daimler enregistrant un repli de 9,7 % de ses ventes, à 26 191 unités à fin juin 2018.

Probable ralentissement de l’activité au second semestre

La forte demande s’explique en partie par la chute du taux de chômage est à son plus bas niveau depuis le début du millénaire, et à l’accélération de la progression du revenu moyen des ménages.

Important Toutefois, la tendance devrait s’inverser dès le deuxième semestre de 2018, ainsi qu’en 2019.

Important D’une part, les taux d’intérêt ne sont plus aussi attractifs et les conditions d’octroi de prêt auto des banques se sont considérablement durcies. D’autre part, le relèvement des droits de douane consécutif à la guerre commerciale lancée par Donald Trump risque de se répercuter sur l’emploi, la production et l’innovation dans l’industrie automobile.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.