La croissance des prêts se renforce dans la zone euro

 Monnaie euro

D’après la BCE (Banque centrale européenne), les crédits octroyés par les banques de la zone euro continuent d’augmenter en juillet. Ceux accordés aux ménages ont connu une croissance de 2,9%. De même, les crédits à la consommation ont progressé considérablement par rapport au mois de juin. Quant aux crédits immobiliers, ils se sont également accrus de 3,1% le mois dernier.

La BCE a récemment révélé qu’en Europe, les crédits accordés aux ménages et aux entreprises non financières ont accéléré leur croissance. En effet, ils se sont améliorés de 2,4% en juillet, dans le secteur privé. Cette situation s’avère favorable pour la BCE. L’institution continue actuellement à racheter 60 milliards d’actifs par mois.

En début septembre, elle tiendra une réunion pour se prononcer sur une éventuelle diminution, voire la fin de ce programme. Notons que la hausse des prêts bancaires accordés aux entreprises démontre un effet positif de la politique monétaire expansive. Elle est également supposée soutenir la reprise au niveau de la zone euro.

Quel taux pour votre projet ?

Les chiffres de la BCE

Au mois de juillet, la croissance des crédits aux particuliers et aux entreprises non financières se poursuit au sein de la zone euro. Pour les ménages, elle s’est accrue de 2,6%. Il s’agit du taux le plus fort enregistré depuis le mois de mars 2009. En effet, il s’est stabilisé depuis le mois de mai dernier.

En Europe, cet octroi de crédit a affiché un recul net de 2013 à 2014. Il a augmenté progressivement depuis l’année 2015. Quant à celui des prêts aux professionnels, il a connu un accroissement de 2,4%, contre 2,0% le mois précédent. En mai, il avait progressé de 2,5% sur un an.

Ces chiffres ont été révisés à la hausse en tenant compte de certaines opérations financières. Après les ajustements, les prêts au secteur privé européen ont grimpé de 2,6%, après 2,5% en juin. En ce qui concerne les crédits aux ménages, ils ont ainsi connu une augmentation de 2,9%, contre 3,0% le mois précédent.

Le dynamisme du crédit immobilier

En juillet dernier, le prêt immobilier a par ailleurs progressé de 3,1%, contre 3,3% un mois plutôt. Il faut savoir que la Banque centrale européenne se sert de la masse monétaire M3 pour indiquer la progression de l’activité économique.

La croissance de l’agrégat a reculé à 4,5%. Cela équivaut à une baisse d’un demi-point de pourcentage comparé à juin dernier. Ce résultat est moins élevé que le chiffre estimé par les analystes questionnés par FactSet, un fournisseur mondial d’informations financières. En effet, ils ont espéré qu’il s’établirait à 4,9%.

Soulignons en outre que le prêt à la consommation a également renforcé sa croissance. Il a augmenté de 6,6% sur un an, au mois de juillet, après 5,9% en juin.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.