Le boom des prêts auto risque d’enclencher une nouvelle crise aux États-Unis

 Auto et papier dollar

Sept ans après la crise des « Subprimes » dans le secteur immobilier américain, une nouvelle crise liée aux crédits auto accordés aux ménages fragiles menace déjà le marché financier de la première puissance mondiale.

Suite à la baisse du prix du pétrole et la concurrence qui domine dans le secteur bancaire américain, les prêts auto ont explosé ces cinq dernières années aux États-Unis. Cette tendance risque de se poursuivre dans les années à venir selon les prévisions.

Avec l'ascension fulgurante des crédits auto à remboursement incertain aux États-Unis, les Américains risquent de revivre une nouvelle crise qui frapperait davantage les ménages aux revenus modestes.

En effet, ces crédits sont contractés avec des taux d'intérêt variables et le risque d’une hausse intempestive est très élevé.

Récemment, l’encours total des crédits auto a atteint une valeur de 1 157 milliards de dollars. Le montant des crédits qui ne sont pas encore arrivés à échéance s’est donc accru de 47% depuis 2007. Le plus inquiétant dans tout cela, c’est que la part des crédits de mauvaise qualité (octroyés aux emprunteurs les plus fragiles), représente pas moins de 20 % de la totalité des encours.

En plus, les retards de remboursement augmentent de plus en plus (pendant le dernier trimestre de l’année 2016, une enquête a dévoilé que 2,44 % des crédits accordés ont eu des retards de paiement de 30 jours).

Quel taux pour votre projet ?

Les raisons de cette hausse

Certains observateurs pensent que cette forte progression des crédits auto est liée aux mécanismes d’incitation appliqués par les banques américaines dans le but de favoriser les achats de véhicules neufs. Selon les statistiques, le montant global des crédits destinés aux achats de voitures est passé de 29 551 dollars en décembre 2015 à 30 621 dollars à la fin de l’année 2016.

Cette hausse est due à une certaine préférence pour les modèles de voiture plus chers (les SUV et les Cross-over).

L’allongement des délais de remboursement influe aussi sur le volume des encours (les délais de 73 à 84 mois ont connu une progression annuelle de 29 % à 32,1 %).

Mais la chute du prix du pétrole a aussi fortement influencé la décision des ménages américains désireux d’acquérir leurs propres véhicules. La baisse des prix à la pompe a eu une plus grande répercussion sur le marché de l’automobile aux États-Unis par rapport à celui de la France.

Ainsi, les États-Unis ont établi un record historique en 2015 avec ses 17 millions de voitures vendues. Les risques liés aux «Subprimes » sont présents car les crédits bancaires liés aux achats de voitures sont accordés de manière un peu laxiste, comme l’a indiqué l’économiste Khalid Ait-Yahia :

Le problème c’est qu’il y a eu un relâchement dans les règles d’octroi du crédit. Pour gagner des parts de marché, les banques et institutions financières sont allées chercher des ménages qui n’auraient pas dû avoir accès au crédit, ces derniers ont conclu des prêts sans quasiment aucun apport.

Khalid Ait-Yahia.

Quel taux pour votre projet ?

La situation est maîtrisée

Même si bon nombre d’agences de notation craignent les conséquences néfastes que pourraient engendrer ces crédits douteux, les acteurs sur le marché financier américain tiennent à rassurer que les risques de revivre les cauchemars de 2008 sont écartés.

En effet, les inquiétudes sont justifiées car la plupart des banques ont converti ces créances douteuses en titres et les vendent à des investisseurs attirés par les gains faciles. D’après les études des analystes de la banque Morgan Stanley, les « Deep subprimes » se sont accrus à 33 % l’année dernière contre seulement 5 % en 2010.

Mais, contrairement aux "Subprimes" immobiliers, les institutions financières ont un moyen très efficace pour se protéger des défauts de paiement. En d’autres termes, ils peuvent utiliser des appareils coupe-démarrage (Starter interrupt devices) pour immobiliser les véhicules des emprunteurs non solvables.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.