Le recours au crédit à la consommation est préférable à l’utilisation de son épargne

 Jeune femme avec des billets euros

Tout comme ceux des emprunts immobiliers, les prêts à la consommation bénéficient actuellement de taux très attractifs. Pour financer un projet (travaux, voyage…) ou acheter un équipement pour la maison, une voiture, etc., les Français peuvent décrocher des crédits à des taux historiquement bas comme ce qui se pratique pour les acquisitions de logements.

Des taux historiquement bas pour les crédits à la consommation

Les Français sont généralement réticents à s’endetter lorsqu’ils ont des besoins d’argent et préfèrent mobiliser leur épargne. Pourtant, les titulaires d’un contrat d’assurance-vie, par exemple, peuvent obtenir des crédits à la consommation bon marché, et garder ainsi le produit de leur placement. Et l’intérêt de souscrire un prêt au lieu de puiser dans ses économies est d’autant plus grand qu’une remontée des taux est attendue.

Toutefois, contracter un prêt doit se faire avec prudence.

ImportantLes établissements prêteurs imposent notamment un taux d’endettement maximum de 33 %, c’est-à-dire que les mensualités de remboursement ne doivent pas représenter plus d’un tiers des revenus de l’emprunteur.

Quel taux pour votre projet ?

Choisir son prêt à la consommation

Il faut également choisir le bon type de crédit à la consommation. Il en existe en effet trois, dont deux sont amortissables, qui se remboursent par échéances fixes. L’un est dit « affecté », car dédié à un usage bien précis (prêt travaux, prêt auto, etc.) et l’annulation de la vente annule automatiquement le contrat de prêt.

Ce type de prêt est accordé sur la base d’un devis, d’un bon de commande… Avec le crédit « non affecté » (prêt personnel), l’utilisateur n’a pas à justifier la manière dont il a dépensé la somme mise à sa disposition.

On trouve également sur le marché les crédits renouvelables (anciennement crédit revolving). Souvent associés à des cartes de magasins, ils s’apparentent à une réserve d’argent dans laquelle le client puise moyennant intérêts, et qui se reconstitue à mesure de ses remboursements.

Trouver le taux le plus avantageux

Pour dénicher le meilleur taux de crédit à la consommation, l’épargnant avisé doit s’adresser en priorité à son banquier, qui pourra accorder des conditions attractives et éviter les formalités administratives.

Alternativement, faire appel aux services d’un courtier ou utiliser les comparateurs en ligne permet une mise en concurrence fiable des offres de prêt disponibles sur le marché. Des promotions régulières sont proposées à certaines périodes (Noël, rentrée scolaire, salon de l’Auto, etc.).

Enfin, le taux diminue avec le montant emprunté. En effet, les barèmes des prêteurs sont dégressifs, organisés par seuils, généralement 5000 €, 10 000 €, 12 000 € et 15 000 €. Passer au seuil supérieur permet de gagner sur les intérêts, quitte à rembourser par anticipation le petit différentiel entre les deux tranches. Les pénalités en la matière ne s’appliquent que pour un remboursement supérieur à 10 000 € sur 12 mois glissants et elles sont négociables.

Enfin, certains commerçants proposent des crédits à rembourser plusieurs fois sans frais pour l’achat d’équipements, c’est la solution idéale pour financer son projet gratuitement !


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.