Les aides et solutions financières pour réaliser des travaux d’ordre énergétique

 Chantier de travaux à domicile

Tout propriétaire ou locataire d’un logement désireux d’entreprendre des travaux de réhabilitation ou d’agrandissement dans un logement peuvent activer différents leviers pour les financer. Les interventions liées aux questions environnementales notamment font l’objet de solutions spécifiques.

Prêt à taux zéro

ImportantL’eco PTZ permet de décrocher un prêt à taux zéro de 30 000 € au maximum, à rembourser entre 3 à 10 ans.

Il se destine aux travaux d’amélioration de la performance énergétique et le confort de l’habitation, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre. L’octroi du crédit est conditionné au recours aux services d’un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), dont la liste est disponible sur un site dédié.

Quel taux pour votre projet ?

Crédit d’impôt (CITE)

Le CITE est aussi accessible aux ménages qui réalisent des travaux écoresponsables. 30 % des dépenses engagées sont ainsi déductibles de la base imposable. Les charges éligibles sont les achats d’équipement et le coût de la main-d’œuvre d’un professionnel RGE pour l’isolation thermique, le remplacement du système de chauffage, notamment par un dispositif exploitant une source d’énergie renouvelable.

Plan d’Épargne Logement (PEL)

Le titulaire d’un Plan d’Épargne Logement (PEL) ou d’un Compte d’Épargne Logement (CEL) peut négocier un emprunt à un taux spécial déterminé suivant les intérêts générés.

ImportantLe montant est plafonné à 92 000 € pour le PEL et 23 000 € pour le CEL, mais il est possible de cumuler les deux, sous réserve de ne pas dépasser 92 000 €.

Les fonds obtenus permettent de financer les travaux entraînant une modification de la surface habitable, comme une extension ou une surélévation… mais également tous ceux qui améliorent ou assainissent le logement, l’objectif principal étant de réduire la consommation énergétique du logement. Un prêt d’épargne logement s’adresse également aux menus travaux d’entretien (papier peint, peintures, revêtement de sol, etc.)

Quel taux pour votre projet ?

Quelques aides complémentaires

Les particuliers effectuant des travaux portant sur la qualité environnementale de leur logement peuvent également bénéficier de la TVA à 5,5 %. Le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) représente une aide précieuse pour les ménages qui prévoient des travaux énergétiques dans un logement datant de plus de 15 ans.

ImportantPour tous travaux d’optimisation énergétique, tous les dispositifs précités sont cumulables.

Enfin, si le coût des interventions dépasse 75 000 €, il peut être financé par un crédit immobilier amortissable classique.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.