Nouveauté : les voitures d’occasion sont aussi proposées en LOA

 File d'attente de voiture

Au même titre que les voitures neuves, les voitures d’occasion peuvent désormais être acquises par la LOA ou Location avec Option d’Achat. À peine proposée sur le marché, cette extension a créé un phénomène de rebondissement au niveau de la vente de véhicules chez les fabricants qui utilisent ce principe commercial.

La LOA consiste en la location d’un bien non professionnel avec une possibilité d’achat à la fin du contrat. Elle est pratiquée surtout dans le cadre du crédit voiture. Elle engage trois parties dont le client, le constructeur automobile et l’établissement financier qui octroie le crédit au client.

Auparavant, la LOA concernait uniquement les voitures neuves. Mais actuellement, son application s’étend jusqu’aux voitures d’occasion avec des conditions précises.

Cette pratique a été d’abord expérimentée. Suite à la constatation des résultats qui semblent être satisfaisants du côté des constructeurs au cours du premier trimestre de cette année, sa validation est donc effective.

Quel taux pour votre projet ?

Fonctionnement très pratique et profitable pour tous les contractants

La LOA se distingue du crédit voiture habituel par l’implication du fabricant ou vendeur du véhicule. En effet, c’est celui-ci qui s’associe avec l’établissement financier avant de proposer la LOA au client. Ainsi, en principe, le vendeur vend la voiture à l’organisme de crédit.

Ce dernier finance l’opération et loue le véhicule au consommateur. Celui-ci s’engage à payer régulièrement les frais de location qui dure généralement entre 2 et 5 ans et à la fin du contrat, il peut choisir d’acheter la voiture.Si le client décide de ne pas racheter la voiture à l’échéance du contrat, il perd les frais de location versés qui représentent déjà une partie significative du prix, soit 60 à 80% de la valeur de la voiture.

La LOA est différente du crédit ballon qui, lui, consiste à rembourser uniquement les intérêts dus pour le prêt du véhicule durant la période où la voiture est à la disposition du client. Dans ce cas précis, si à la fin du contrat, le client manifeste l’envie de racheter la voiture, il doit payer le prix total de celle-ci.

Ce prix est convenu à l’avance dans les termes du contrat et cela ne prend en compte aucune diminution relative aux intérêts qui ont déjà été versés.

De même la LOA se différencie de la location à longue durée(LLD) dont le principe est exactement de louer une voiture durant une période comprise entre 2 et 5 ans. La LLD ne mentionne aucune option de rachat à terme du contrat.

Quel taux pour votre projet ?

Extension aux voitures d’occasion

La LOA peut également concerner d’autres types de bien mais en général, les gens l’utilisent dans le cadre de la vente de voiture.D’ailleurs, dans ce marché, elle commence à gagner du terrain en occupant 70,8% du marché alors que le crédit auto affecté dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf subit un ralentissement.

Actuellement, la LOA prend encore plus d’ampleur avec l’intégration des voitures d’occasion dans le système. Le fonctionnement est pareil que pour les véhicules neufs. Les voitures d’occasion concernées ont déjà servi durant au moins 5 ans.

Par ailleurs, il est indispensable de ne pas dépasser le forfait kilométrique dont le plafond se situe entre 20 000 et 25 000 km/an. Sinon, le client doit payer un surplus pour chaque kilomètre dépassé.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.