Marché automobile américain : baisse des achats en vue locatif

 Les véhicules sur autoroutes américaines

Le marché automobile américain a connu quatre mois de contraction consécutive depuis le début de l’année 2017, après sept années de croissance continues dont le record a été atteint en 2016. Cette tendance est expliquée par la baisse des achats effectués par les agences de location, bien que l’acquisition de véhicules neufs par les particuliers reste stable.

Actuellement, la politique de rabais très accrocheuse entreprise par les constructeurs et les prêts auto très avantageux proposés par les organismes financiers n’arrivent pas à remonter la pente du marché automobile américain, qui est entrain de décroître continuellement.

Parallèlement, les performances boursières des «Big Three » de Détroit, dont Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Ford Motor et Général Motors ne s’en trouvent pas du tout affectées.

En effet, le nombre de particuliers qui achètent des voitures neuves est resté stable mais ce sont les livraisons auprès des agences de location et des autres gestionnaires de grandes flottes automobiles qui connaissent une baisse considérable.

Quel taux pour votre projet ?

Le marché automobile américain en quelques chiffres

Le cabinet Autodata a indiqué en juin 2017 une rétrogradation du nombre des ventes de véhicules neufs. Avec 16,51 millions d’unités vendues, contre une prévision de 16,6 millions par les économistes, ces chiffres sont classés en bas de la liste comparés aux données depuis février 2015. À noter que le record a été enregistré en 2016 avec 17,55 millions de voitures vendues.

Par ailleurs, les Américains se penchent de plus en plus vers les véhicules de grands modèles, au détriment des petites voitures. Ainsi, les entreprises japonaises Honda Motor, Nissan Motor et Toyota Motor ont déclaré une hausse de leurs ventes respectivement de 0,8%, 2% et 2,1% aux États-Unis par rapport à juin 2016.

Tandis que les ventes des grands spécimens connaissent tous des augmentations, celles des berlines ont par contre diminué :

  • Les camions, les SUV (Sport Utility Vehicle) et les crossovers de la marque Nissan connait une hausse de 19,5% ;
  • Le modèle RAV4, un SUV, de la marque Toyota a haussé de 24,7% ;
  • Le SUV 4Runner de Toyota a augmenté de 16,6% ;
  • Les berlines de Nissan ont baissé de 12,1% ;
  • Le Lexus de Toyota a diminué de 5,4%

Au contraire, les « Big Three » connaissent de légers reculs par rapport à ses ventes : une baisse de 7% pour FCA, de 13,9% pour Ford Motor et une réduction de 5% pour General Motors en comparaison à la même période de l’année dernière.

Quel taux pour votre projet ?

Les conséquences économiques

Ces chiffres de vente n’ont pas d’impacts négatifs sur les gains financiers des trois plus importants constructeurs automobiles des États-Unis. En effet, Fiat Chrysler Automobile a réalisé un gain de 4,13%, Ford Motor 3,31% et General Motors 1,83%.

L’économiste en chef de General Motors, Mustafa Mohatarem, a d’ailleurs affirmé que :

Les ventes totales aux États-Unis connaissent une évolution plus modérée en raison d'un recul des ventes pour la location mais les fondamentaux économiques américains restent clairement positifs.

Mustafa Mohatarem.

En effet, le nombre des achats de voitures neuves effectués par les particuliers est resté très stable et le restera, d’après les prévisions de cet économiste, si l’on se réfère aux conditions actuelles.

Étant donné que les particuliers continuent à demander des prêts automobiles, qui ont atteint son record en juin avec une durée moyenne de 69,3 mois. Ainsi, le grand General Motors est convaincu d’un nouveau rebond pour le deuxième semestre de cette année.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.