Les crédits automobiles «subprimes» sont de retour

 Finances autos pour un crédit

Dans le cadre du crédit automobile, les défauts de paiement gagnent du terrain aux États-Unis alors que les ventes de voitures viennent d’atteindre un niveau record. Les encours des crédits dépassent 1 100 milliards de dollars. Actuellement, les emprunteurs ont de plus en plus de mal à rembourser leur prêt.

L’accumulation de mensualités impayées pour les prêts auto des ménages américains inquiète aujourd’hui les analystes financiers. Des signes évidents d’insolvabilité dans la catégorie des crédits « subprimes », accordés aux personnes les moins solvables, ont été observés.

Les foyers ont effectivement du mal à payer leurs mensualités alors que la valeur des véhicules est devenue largement inférieure à ce qu’ils doivent rembourser. Les concessionnaires ont effectivement trouvé le moyen d’écouler leurs stocks de véhicules invendus.

Cela a fait chuter la valeur des automobiles d’occasion. Notons qu’au premier trimestre de l’année 2017, le taux de mensualités impayées a augmenté de 2,3%.

Quel taux pour votre projet ?

Les subprimes américaines inquiètent les marchés

Les subprimes liées aux prêts automobiles soulèvent de nombreuses inquiétudes. Ces dernières années, ceux-ci ont été distribués trop facilement aussi bien pour les voitures d’occasion que les voitures neuves. À la fin du premier trimestre de l’année, le total des encours des crédits a dépassé 1 100 milliards de dollars aux États-Unis.

Certains constructeurs automobiles ont accordé des emprunts à des clients non solvables. Le marché du neuf est moins touché que celui de l’occasion. Les montants des dettes sont devenus exorbitants. En cas de saisie, la valeur des véhicules ne parvient pas à les couvrir. Pourtant, les remboursements retardent de plus en plus alors que les emprunts ne cessent d’augmenter.

Si les défauts de remboursement se multiplient et que la saisie de véhicules se fait massivement, le marché de l’occasion risque d’être envahi par un grand nombre de voitures. L’accès au financement sera alors subitement plus limité. Il en résulterait un marché avec une demande moins importante et une offre surabondante. Cela engendrera un effondrement des valeurs résiduelles.

Le rebond des ventes d’automobiles

Le marché automobile est pourtant reparti à la hausse ces derniers temps. Au sein de l’Union Européenne, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 12% durant les deux premiers mois de l'année. Au Royaume-Uni, une hausse de 8% a été également enregistrée au moins de mars.

Alors qu’une crise se profile, le marché de l’automobile est en hausse. Le bilan des ventes de voitures neuves semble être favorable aux concessionnaires, aux distributeurs et aux constructeurs automobiles. La plupart d’entre elles sont pourtant conditionnées par la disponibilité de financement flexible.

Au Royaume-Uni, le financement prend la forme d’une LOA (location avec option d’achat). À l’échéance du contrat, l’acquéreur peut devenir propriétaire de la voiture en procédant au versement d’un solde. Il peut également le restituer en échange d’un autre modèle.

Cela a augmenté considérablement les ventes de SUV (véhicule utilitaire sport). L’année dernière, les ménages britanniques ont effectué un emprunt de 31,6 milliards de livres pour l’achat de véhicule.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.